Rugby: Toulon met un point d'orgue au récital français en H Cup

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Avec Clermont et Toulon en porte-drapeaux, les clubs français ont brillé pendant le week-end charnière de Coupe d'Europe et ont progressé vers les quarts de finale malgré un faux pas de Toulouse et les doutes de Biarritz.

Ce bouquet de six victoires s'est conclu dimanche après-midi par un festival de 62 points et neuf essais à zéro de Toulon qui a dicté sa loi au club anglais de Sale et l'a laissé fanny, ce qui est toujours humiliant même sur le bord de la Méditerranée.

L'armada de la rade reprend ainsi la première place de la poule 6 empruntée samedi par un Montpellier de plus en plus ambitieux, sur une belle victoire 34-21 à sur Cardiff.

Avec 18 points, contre 13 à Montpellier, quatre à Sale et un à Cardiff, Toulon a pris un avantage très certainement décisif en vue de la qualification pour les quarts de finale en premier de poule. Les espoirs de Montpellier resteront vivants jusqu'à la dernière série de matches de poules les 19 et 20 janvier.

Beaucoup moins dominateur que Toulon et Montpellier, Castres a dû attendre le dernier quart d'heure pour s'arracher à la poigne des Warriors de Glasgow. Le score était alors de 8-3 pour les Ecossais. Puis tout s'est accéléré.

Le deuxième ligne de Tom Ryder et le pilier Byron McGuigan ont pris des cartons jaunes pour Glasgow. Sur un ballon porté, le flanker Yannick Caballero a marqué un essai que le demi remplaçant Daniel Kirkpatrick a transformé.

Castres, vainqueur 10-8, se retrouve ainsi à la deuxième place de sa poule 4 dont les cartes ont été rebattues samedi par la victoire 10-9 de Northampton sur le terrain de l'Ulster.

Les Irlandais du Nord finalistes l'an dernier sont premiers de la poule mais avec seulement 15 points, trois de plus que Castres et cinq de mieux que Northampton.

Les Castrais restent maîtres de leur sort mais devront aller à Northampton et recevoir l'Ulster en janvier.

CLERMONT AU SOMMET

Egalement maître de son destin, se retrouve le Racing-Métro dont les chances paraissaient pourtant minces dans la poule 1 face aux Saracens et au Munster avant sa victoire 15-3 à Edimbourg vendredi soir.

Anglais et Irlandais se sont déchirés à belles dents 15-9 pour le Munster à l'aller, 19-13 pour les Saracens au retour ce dimanche.

Les Saracens s'en retrouvent premiers avec 14 points mais le Racing est deuxième à deux points et le Munster troisième à trois. Le club français va désormais recevoir les Saracens et se déplacer au Munster.

Encore plus maître de son destin est Clermont qui a réussi l'exploit d'une double victoire sur le Leinster, 15-12 au stade Michelin, et 28-21 à l'Aviva de Dublin, samedi.

Invaincus et nantis de deux bonus offensifs, les champions de France 2010 sont bien campés au sommet de leur poule avec 18 points contre 10 aux champions sortants.

On ne voit pas trop comment la qualification avec le statut d'un des quatre meilleurs premiers et donc un quart à domicile pourrait leur échapper lors de leurs derniers matches à domicile contre Exeter et sur le terrain de Llanelli.

"Faut se calmer", a protesté le manager Vern Cotter qui a été prompt à rappeler à ses troupes que les excès de confiance étaient souvent rapidement et sévèrement punis comme l'a vécu Toulouse samedi.

Comment imaginer autrement que les champions de France et quadruples champions d'Europe aillent se faire corriger 17-6 par des Ospreys de mauvais augure gallois, qu'ils avaient plumés 30-14 et cinq essais à deux une semaine plus tôt.

C'est pourtant ce qui s'est produit, samedi à Swansea. Toulouse s'en retrouve deuxième de sa poule à un point du Leicester et condamné à aller gagner en Angleterre lors du dernier match de poule pour arracher sa qualification.

Une victoire du dernier jour face au premier de poule sera aussi la mission de Biarritz. Elle pourrait cependant ne pas suffire malgré la victoire 17-0 face au Connacht, vendredi soir, dans une poule où les Harlequins règnent en maîtres.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant