Rugby : Toulon domine encore Clermont (24-18) et remporte la Coupe d'Europe

le , mis à jour à 22:33
0
Rugby : Toulon domine encore Clermont (24-18) et remporte la Coupe d'Europe
Rugby : Toulon domine encore Clermont (24-18) et remporte la Coupe d'Europe

Toulon règne sans partage depuis trois ans sur le rugby européen. Les Toulonnais ont remporté samedi à Twickenham (Londres) pour la troisième fois consécutive la Coupe d'Europe au détriment cette fois de Clermont (24-18).

Le RCT devient la première équipe à remporter trois fois consécutivement la Coupe d'Europe. Pourtant les Auvergnats réussissent la meilleure entame de match malgré le forfait de dernière minute de Brock James, blessé durant l'échauffement. Camille Lopez prend les commandes du jeu auvergnat.

Et le coaching forcé de l’entraîneur Franck Azema est plutôt couronné de succès avec deux pénalités plus un essai de Weslay Fofana qui part d'un coup de pied contré de Sébastien Tillous Borde par Morgan Parra à la demi-heure de jeu.

VIDEO. Wesley Fofana inscrit le premier essai pour Clermont

A ce moment, Toulon n'est pas vraiment encore dans son match. Alors que la mi-temps approche les hommes de Bernard Laporte comptent cinq points de retard (11-6), les Clermontois n'ont plus qu'à dégager en touche mais ils laissent le ballon dans l'air de jeu. Grosse erreur d'Abendanon. Dans la continuité de l'action, Toulon enchaîne les temps de jeu et Mathieu Bastareaud va inscrire un essai en force.

VIDEO. L'essai de Bastareaud

Les rouges et noirs mènent 16-11 à la pause. En deuxième mi-temps, les deux équipes se neutralisent. Drew Mitchell répond à l'essai de Nick Abendanon. Un essai magistral où l'Australien passe en revue toute l'arrière-garde auvergnate.

VIDEO. Le magnifique essai d'Abendanon

VIDEO. L'essai de Mitchell

Dans les ultimes secondes, la fatigue et les mauvais choix empêchent Clermont de coiffer son adversaire sur le fil. Camille Lopez ne trouve pas la touche à 5 mètres sur une pénalité et quelques instants plus tard le même Lopez tape une chandelle à suivre dans les 22 mètres toulonnais mais Habana capte la balle. C'est fini le public jaunard peut fondre en larmes et leurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant