RUGBY. Top 14 : une paire de gifles pour les Parisiens

le
0
RUGBY. Top 14 : une paire de gifles pour les Parisiens
RUGBY. Top 14 : une paire de gifles pour les Parisiens

Soirée noire pour les deux clubs parisiens engagés en Top 14. En déplacement, le Stade Français et le Racing-Métro ont été défaits respectivement à Castres (38-10) et Toulouse (30-6) pour le compte de la 4e journée.

Clermont s'est offert une promenade de santé face à Bayonne (55-0) qui lui offre la tête du classement du Top 14, devançant d'un point Toulon qui s'est également fait plaisir à domicile contre Brive (62-12) après sa déconvenue de Grenoble. Les Auvergnats devancent de trois points Toulouse qui a dominé un Racing-Métro bien inquiétant.

A Toulouse, incapables d'enchaîner les temps de jeu et pris dans les duels, les Racingmen semblaient impuissants, à l'image d'une pénalité manquée de Wisniewski dans les 22 mètres, juste avant le repos (16-3). A la reprise, le duo Labit-Travers espérait sans doute une réaction d'orgueil, et le carton jaune récolté par Millo-Chluski, pour une accumulation de fautes côté toulousain, permettait à Wisniewski de concrétiser le renouveau des siens (16-6, 46e). Un espoir de courte durée. Un drop manqué par l'ouvreur francilien (50) sonnait ainsi le glas du début de révolte du Racing. Une percée de Tolofua, après un ballon porté, permettait en effet au talonneur toulousain d'offrir un essai à Nyanga, à peine entré en jeu (23-6, 53e). Réduit à 14 après un carton jaune à Ben Arous (72), le Racing Métro encaissait enfin, dans la foulée, un troisième essai, sur un effort collectif des Toulousains conclu par Tekori (30-6, 74e).

Chavancy (centre et capitaine du Racing Métro): «Nous sommes très déçus car nous étions venus avec de l'ambition. On voulait mettre de l'engagement, mais on a vu qu'il nous restait encore du travail pour faire partie des meilleurs. Une page s'est tournée cet été avec l'arrivée de nombreux joueurs, mais il ne faut pas se trouver des excuses avec un soi-disant manque d'automatismes. On sait que les points perdus en début de championnat seront ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant