Rugby, Top 14 : le Stade Français en finale aux dépens de Toulon

le , mis à jour à 01:47
0
Rugby, Top 14 : le Stade Français en finale aux dépens de Toulon
Rugby, Top 14 : le Stade Français en finale aux dépens de Toulon

Incroyable... Le Stade Français s'est qualifié pour la finale du Top— aux dépens du champion d'Europe, le RC Toulon (33-16) ce vendredi soir, au Nouveau Stade de Bordeaux.

Depuis 2011, Toulon n'avait pas raté une seule finale, que ce soit de Top— (2012, 2013, 2014), de Coupe d'Europe (2013, 2014, 2015) et même de Challenge européen (2012). Les Rouge et Noir s'étaient bâti un empire dans ce laps de temps, avec trois titres européens consécutifs et un Bouclier l'an passé. Mais l'implacable machine s'est enrayée dans la nuit girondine et il faudra se passer de Bernard Laporte et ses hommes samedi 13 juin au Stade de France pour l'épilogue de la saison. Incroyable scénario.

Et l'on se demande où s'arrêtera l'équipe parisienne, portée par un vent nouveau après six ans d'absence en phase finale. Confortablement installée dans son canapé, elle attendra samedi après-midi l'issue de l'autre demi-finale entre Clermont et Toulouse pour connaître le nom de son adversaire.

Gonzalo Quesada remercie les supporters qui fêtent leurq héros #ParisEnFinale pic.twitter.com/4am5Iut8Se— Le Parisien - Sports (@LeParisienSport) 5 Juin 2015

De quoi rêver d'apporter un nouveau Bouclier de Brennus pour accompagner les 13 autres de l'armoire à trophées qui a pris bien de la poussière depuis le dernier, soulevé en 2007. En attendant, le Stade Français renoue le fil de son passé glorieux, il y a une petite décennie à peine, quand il faisait régner la terreur sur le championnat tandis que Toulon se morfondait dans les limbes de la Pro D2. Curieux renversement de l'histoire. Vendredi soir, les Parisiens peuvent se targuer d'avoir tenu leur promesse, c'est-à-dire de ne pas avoir trahi leur identité de jeu, basé sur une conquête solide, notamment la mêlée fermée, mais aussi attiré par l'air du large.

Toulon secoué par la mort soudaine de Jerry Collins

Comme deux fois lors de la saison régulière face à Toulon, ils ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant