RUGBY-Top 14 : le Racing perd un nouveau combat

le
0
RUGBY-Top 14 : le Racing perd un nouveau combat
RUGBY-Top 14 : le Racing perd un nouveau combat

Des rafales de vent capables de faire danser les poteaux, un terrain gras partiellement privé d'herbe à cause des raclettes utilisées par les employés municipaux pour évacuer l'eau de pluie : les conditions étaient loin d'être idéales à Oyonnax, comme sur de nombreux autres stades ce samedi. Face à une formation d'Oyonnax à la lutte pour le maintien, les Franciliens ont donc dû livrer un éprouvant combat au bout duquel ils se sont finalement inclinés (6-0).

La tâche des Ciel et Blanc était délicate. Le stade Charles-Mathon est en effet une forteresse où seul le Stade Français a réussi à s'imposer (16-15 le 21 septembre) depuis le 26 novembre 2011. Cette saison, Toulon (25-22), Clermont (30-19) ou Castres (19-9) s'y sont cassé les dents.

Alors sous les incessants «ici ici c'est Oyonnax» des 10 000 supporteurs, les Franciliens se lancent dans la bagarre et tiennent longtemps le choc. A la pause, ils ne sont menés que 3-0. Sexton a même vu sa pénalité de l'égalisation être détournée par une bourrasque (39e). Ils connaîtra le même sort en seconde période (62e) !

Seulement, dominés en mêlée, ils laissent leur adversaire prendre confiance. Il faut attendre la sirène pour qu'enfin le Racing se retrouve en situation de marquer un essai. Mais au bout d'une interminable séquence digne d'une guerre de tranchée, Ben Arous est sanctionné. «Héroïques, énormes !» hurle le speaker au sujet des joueurs du Haut-Bugey qui entament un tour d'honneur mérité. Ce n'est pas encore cette journée que le Racing intègrera les six premières places...

 

OYONNAX 6

RACING-MÉTRO 0

Mi-temps : 3-0

Spectateurs : 10 500. Arbitre: M. Garcès.

Pour Oyonnax : 2 pénalités de Lespinas (27e, 75e).

Oyonnax: Amorosino - Wara, Boussès, Hansell Pune (Paea, 59e), Tian - (o) Lespinas, (m) Figuerola - Ursache (Newlands, 7e), Soqeta, El Abd (cap.) - Browne, Lassalle (Lagrange, 78e) - M. Clerc (Iapteff, 70e), Jenneker (Clark, 68e), Tichit (du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant