Rugby - Top 14 : le Racing-Métro prive Toulouse du dernier carré !

le
0
Le Racing d'Hernandez a réussi à prendre le meilleur sur les Toulousains de Fickou (16-21). Les Franciliens affronteront Toulon en demi-finale.
Le Racing d'Hernandez a réussi à prendre le meilleur sur les Toulousains de Fickou (16-21). Les Franciliens affronteront Toulon en demi-finale.

Aucune statistique ne jouait en leur faveur. Même Laurent Travers, l'un des entraîneurs franciliens, avait estimé dans la semaine que son équipe "avait 92 % de chances de perdre". Il n'y avait pas que de l'ironie : jamais Toulouse n'avait été absent du dernier carré depuis 1993. Le Racing, au terme d'une rencontre fermé, intense, s'est pourtant imposé au bout du suspense au stade Ernest-Wallon (16-21). Un vrai exploit alors que seul Montpellier avait déjà réussi à s'imposer à l'extérieur lors d'un match de barrage. Les Racingmen ont pu s'appuyer sur une défense de fer qui a poussé à la faute leurs adversaires, notamment en mêlée. Et les Franciliens, combattants, ont leur Jonny Wilkinson : l'Irlandais Jonathan Sexton, auteur de l'ensemble des points de son équipe. Le Racing s'offre pour la première fois depuis son retour dans l'élite une place dans le dernier carré.

Fritz, le visage en sang

En première mi-temps, il faut quelques minutes pour que la fumée des feux d'artifice tirés à l'occasion du match se dissipe dans le ciel toulousain. C'est le temps pour que le Racing commence à développer son jeu. Avant, Doussain avait passé une première pénalité (3e, 0-3). Mais Toulouse, comme si souvent cette saison, est à la peine en mêlée. Ils concèdent trois pénalités dans ce secteur de jeu, dont deux alors qu'ils l'introduisent.

Sexton se charge de transformer ces pénalités : ils en passent quatre (11e, 16e, 18e, 26e) et les Franciliens...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant