RUGBY-Top 14 : Grenoble réalise l'exploit à Toulon

le
0
RUGBY-Top 14 : Grenoble réalise l'exploit à Toulon
RUGBY-Top 14 : Grenoble réalise l'exploit à Toulon

Fabrice Landreau, le coach grenoblois, en a pleuré. Alors que Toulon était invaincu dans son antre de Mayol depuis le 6 janvier 2013, ses hommes ont crée samedi la sensation de la 16e journée de Top 14 en s'imposant d'un petit point (22-21) sur la pelouse du champion d'Europe en titre. Le deuxième revers de suite pour l'équipe varoise après son faux pas à Colombes contre le Racing-Métro (14-3).

« On s'est dit qu'il fallait croire en nos rêves, a exulté Landreau au micro de Canal +. Gagner à Toulon, c'est impossible... Personne ne croyait en nous. Et ça se finit sur un coup du sort. C'est fantastique ! » Après avoir courageusement défendu pendant la majeure partie de la rencontre, les Grenoblois ont en effet dû attendre la 77e minute pour voir Ratini intercepter une passe de Wilkinson ? auteur d'un 7 sur 7 au pied jusque-là ? et filer seul entre les perches toulonnaises, infligeant ainsi à l'équipe de Bernard Laporte sa deuxième défaite de rang.

Toulon rétrograde à la quatrième place

« On a fait une très mauvaise première mi-temps, a regretté Sébastien Tillous-Bordes, le demi de mêlée du RCT. En face, Grenoble a très bien joué. Ils ont fait beaucoup de fautes près de leur ligne et l'arbitre ne leur a pas mis de carton... Il faut maintenant continuer à travailler et se serrer les coudes. C'est dans les moments difficiles que l'on voit si l'on est une grande équipe ou non. »

Avant le match de Toulouse dimanche soir, Toulon stagne donc au quatrième rang, suivi d'un petit point par la surprenante formation grenobloise.

Grenoble 22

Toulon  21

Mi-temps: 12-9.

Spectateurs: 13.506. Arbitre: Laurent Cardona (comité de Provence)

Les points. Toulon: 7 pénalités Wilkinson (3e, 25e, 38e, 43e, 49e, 59e, 63e). Grenoble: 1 essai Ratini (78e), 1 transformation Caminati (78e), 4 pénalités Courrent (13e, 28e, 34e, 40e), 1 drop Gengenbacher (52e).

Exclusions temporaires. Toulon, Mitchell (52e, brutalité). Grenoble: Thiéry ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant