Rugby - Top 14. Fabien Galthié : "Les échecs font partie de la vie"

le
0
Pour résumer les ambitions de Montpellier, demi-finaliste du Top 14 l'an dernier, Fabien Galthié explique que c'est désormais très difficile de faire mieux et qu'on peut facilement faire moins bien.
Pour résumer les ambitions de Montpellier, demi-finaliste du Top 14 l'an dernier, Fabien Galthié explique que c'est désormais très difficile de faire mieux et qu'on peut facilement faire moins bien.

Une semaine après leurs homologues de la Ligue 1, c'est au tour des rugbymen du Top 14 de retrouver les terrains. Une saison particulière puisqu'elle précède la prochaine Coupe du monde, à l'automne 2015 en Angleterre. Les clubs français de l'élite - rejoints par les deux promus, Lyon et le Stade rochelais - auront fort à faire pour déstabiliser le RC Toulon, vainqueur du bouclier de Brennus l'an passé et de la H-Cup. Les champions de France lanceront le Top 14 ce vendredi à Bayonne, alors que la journée s'achèvera le lendemain, avec le choc entre les deux demi-finalistes malheureux de la saison dernière, Montpellier (MHR) et le Racing-Métro. Pour l'occasion, Fabien Galthié, l'entraîneur montpelliérain, évoque le début de saison avec Le Point.fr. Toulon, l'effet Coupe du monde, le MHR : tour d'horizon du Top 14 avant la reprise. Le Point.fr : Comment caractérisez-vous cette nouvelle saison de Top 14 ? Pour nous (Montpellier), l'objectif sera de faire mieux, même si la marge est infime (2e l'an dernier de la saison régulière, demi-finaliste NDRL). On regarde la concurrence en face et c'est très relevé. L'aventure ne sera pas simple, pas seulement pour nous, mais pour les treize autres équipes du championnat. Toulon, vainqueur du championnat et de la H-Cup l'an passé, a été désigné comme favori par les entraîneurs et les joueurs dans un récent sondage...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant