RUGBY.Top 14 : Castres rejoint Montpellier en demi-finale du Top 14

le
0
RUGBY.Top 14 : Castres rejoint Montpellier en demi-finale du Top 14
RUGBY.Top 14 : Castres rejoint Montpellier en demi-finale du Top 14

Après la défaite surprise de Toulouse face au Racing-Metro vendredi (16-21), c'est l'outsider Castres mais pourtant champion de France en titre qui s'est imposé samedi sur la pelouse de Clermont en barrages du Top 14. Un bel exploit pour les hommes de David Darricarrère face à des Auvergnats logiquement favoris après sept demi-finales consécutives en Top 14. Pourtant sérieux en conquête et en défense lors de la première période, l'ASM n'a rien pu faire face au dynamisme et au réalisme des vainqueurs du Top 14 l'an passé face à Toulon en seconde période.

Après un duel de buteurs entre James et Kockott, l'essai de Lamerat à la 62ème minute marquait le tournant de la rencontre et la fin de l'invincibilité de l'ASM à domicile, après 77 victoires de rang à Marcel-Michelin. L'essai de Chouly en fin de match redonnait de l'espoir aux partenaires d'Aurélien Rougerie. Après une longue séquence de relance depuis leurs 22 mètres, les Auvergnats au bout de 70 mètres d'efforts perdaient une enième balle au contact.

Le record d'invincibilité à Michelin tombe

Triste fin de saison pour Clermont, battu sèchement en demi-finale de H-Cup par les Saracens (46-6), et qui comptait sur cette phase finale du Top 14 pour offrir un happy-end à leur entraîneur Vern Cotter, en partance pour la sélection écossaise. En huit ans, le Néo-Zélandais a révolutionné et professionnalisé à l'ASM avec qui il a remporté son premier bouclier de Brennus et le challenge européen. Il quitte les volcans avec un bilan flatteur composé de quatre finales de Top 14 et d'une finale de H Cup perdue en 2013 face au RC Toulon à Dublin.

Dans le camp clermontois, on reconnaissait la supériorité du jour des Castrais à l'image d'Aurélien Rougerie. «On n'a plus qu'à revoir notre copie», admettait le capitaine des jaunards. «On n'arrive pas à valider tout ce qu'on fait, a déploré «l'ancien» Julien Bonnaire au micro de Canal +. C'est à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant