Rugby - Top 14 : au Camp Nou, le Racing entre dans l'histoire !

le , mis à jour le
0
La joie des Racingmen après l'essai de Rokocoko (59e) dans un Camp Nou plein à craquer.
La joie des Racingmen après l'essai de Rokocoko (59e) dans un Camp Nou plein à craquer.

Il y a des endroits qui subliment et le Camp Nou, enceinte magique propice aux exploits du ballon rond, en fait partie. Longtemps, le Racing se souviendra de cette soirée de tous les records ? la plus grande affluence pour une rencontre de rugby avec 99 124 spectateurs ? hors de l'Euro, hors du temps et hors de toute logique. Les Franciliens sont parvenus à s'imposer (21-29) et à renverser le RCT alors qu'ils ont été réduits à quatorze dès la 18e minute ! La fébrilité toulonnaise, le talent au pied de Goosen et Carter, l'abnégation et le sens tactique des Racingmen ont fait le reste. Pour la première fois depuis 1990, le bouclier de Brennus s'envolera à Colombes. Retour sur une soirée historique à plus d'un titre.

Malheureux Machenaud

En début de match, l'esprit de fête était plus fort que tout. Les deux équipes jouent, se livrent et les supporteurs donnent de la voix et de leur corps avec la plus grande ola que le rugby ait connue, lancée dans un Camp Nou en délire (12e). Mais dans le jeu, après une première mise en jambe pour les buteurs (3-3, 3e, 7e), le RCT presse les Racingmen et les pousse à la faute. La rencontre bascule à la 18e minute : l'arbitre, Mathieu Raynal, expulse Machenaud pour un plaquage dangereux sur Giteau. L'Australien étant tombé sur la tête, l'arbitre ne fait qu'appliquer la règle en lui administrant un carton rouge, au grand désespoir des fans franciliens.

Car Toulon peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant