RUGBY. Stade français : Ratini a déjà grillé son joker

le , mis à jour à 09:58
0
RUGBY. Stade français : Ratini a déjà grillé son joker
RUGBY. Stade français : Ratini a déjà grillé son joker

« J'espère qu'ils vont le sauver. Je l'espère de tout coeur. C'est un joueur super fort et qui doit absolument s'épanouir. » Lorsque Fabrice Landreau, l'ancien manageur de Grenoble, évoque au téléphone la situation d'Alipate Ratini, l'ailier fidjien du Stade Français qu'il a dirigé durant deux ans, sa voix laisse transpirer une émotion palpable. C'est lui qui a fait venir ce « diamant brut » en France en 2013, c'est lui qui l'a soutenu au plus fort de ses déboires extra-sportifs. C'est encore lui qui a dû se résoudre à le licencier à l'été 2015. Alors, quand il a appris que le Stade Français avait rappelé à l'ordre Ratini à la suite d'un problème de comportement en début de semaine -- il a même manqué la photo officielle --, il s'est inquiété de la situation de son ancien protégé.

 

Pour l'heure, le Stade Français n'a pas décidé de renvoyer celui au sujet duquel Gonzalo Quesada avait pourtant prévenu, mi-juillet, dans « Midi olympique », qu'il n'aurait « pas le moindre joker ». « C'est un écart qui nous paraît important mais pas catastrophique, a en effet tempéré, hier matin, le manageur parisien au sujet de la nouvelle incartade du Fidjien de 24 ans. C'est plus lié à un problème personnel que de discipline. On ne fera pas du social mais on n'est pas des sauvages non plus. »

 

Quel talent pourtant...

 

Avant la réception de Clermont, demain, le club de la capitale ne compte donc pas sanctionner sa seule recrue de l'intersaison. Mais, à l'inverse de la première journée, Ratini ne foulera pas la pelouse de Jean-Bouin puisqu'il est cette fois blessé. « Sa situation ne plaide pas pour lui, souffle Pierre Arnald, le directeur général du Stade Français. Il n'a plus de joker on va dire. Maintenant, c'est au secteur sportif de voir si ça peut le faire ou pas. La question est : quel niveau de tolérance peut-on avoir par rapport au talent d'un joueur ? »

 

Il faut dire que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant