RUGBY. Stade Français-Castres (29-25) : «On s'est encore fait peur»

le , mis à jour à 09:40
0
RUGBY. Stade Français-Castres (29-25) : «On s'est encore fait peur»
RUGBY. Stade Français-Castres (29-25) : «On s'est encore fait peur»

Il a tapé dans les mains de ses enfants avant de se lancer avec ses partenaires dans un beau tour d'honneur. Rabah Slimani était encore fatigué quelques minutes plus tard, à l'heure d'évoquer le pénible succès des siens samedi face à Castres. Après avoir été mené 22-19 (65e), le Stade Français a attendu la fin de match pour réagir. Un scénario désormais classique qu'il conviendrait de ne pas reproduire trop souvent.

 

Ça vous plaît de vous faire des frayeurs ?

RABAH SLIMANI. Je ne sais pas mais en tout cas pour l'instant, ça nous réussit...

 

Cette capacité à réagir est un bel atout quand même, non ?

Mentalement, ça fait quand même du bien, oui. Contre Clermont (30-30), on va chercher l'essai du match nul. Contre Grenoble (54-20) on était allés chercher celui du bonus. Voilà. Il faut garder cet état d'esprit, mais ça serait bien aussi qu'on scelle le sort des matchs avant les cinq dernières minutes...

 

Que vous êtes-vous dit au moment du carton rouge de Jules Plisson ?

De serrer les dents, il n'y avait rien d'autre à faire. Et de continuer à jouer. Jules, notre meneur de jeu, prend le carton. Heureusement que Meyer Bosman a été là pour prendre le relais.

 

Lorsque Castres a pris l'avantage sur un essai litigieux sans que l'arbitre ne fasse appel à la vidéo, avez-vous eu un sentiment d'injustice ?

Peut-être. Ça nous a un peu énervés. Mais, derrière, nous avons répondu de la meilleure des manières en marquant un essai. Après, ce n'est pas à nous de commenter la décision, mais il y a peut-être une petite injustice sur ce coup.

 

Ça change de la saison dernière quand le ballon rebondit du bon côté...

La saison dernière est à oublier. Celle-là a plutôt bien démarré. On s'est fait peur contre Clermont. On s'est encore fait peur aujourd'hui (hier). Mais tant que les bons résultats sont là, moi, je signe.

 

Stade Français 29 - Castres 25

Mi-temps : ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant