RUGBY. Saint-André: «Si c'est mon dernier Tournoi ? De grandes chances.»

le
0
RUGBY. Saint-André: «Si c'est mon dernier Tournoi ? De grandes chances.»
RUGBY. Saint-André: «Si c'est mon dernier Tournoi ? De grandes chances.»

Fort de la victoire contre l'Italie (29-0), Philippe Saint-André se sont accordés un peu d'air avant d'aller humer celui de Twickenham pour un Crunch contre l'Angleterre qui s'annonce irrespirable. Lundi au moment d'aborder le dernier match du Tournoi des Six Nations 2015 avant la coupe du Monde (18 septembre-31 octobre), PSA s'est livré à quelques petites confidences sur son avenir.

A la question: «cette rencontre sera-t-elle votre dernière dans le Tournoi», le sélectionneur du XV de France, en fonction depuis l'édition 2012 et en contrat jusqu'à la fin du Mondial-2015 (31 octobre), a répondu en souriant: «il y a de grandes chances, oui». Avant de préciser: «Mais je veux d'abord me concentrer sur les moments présents, sur cette semaine importante», a-t-il poursuivi bien résolu à préparer parfaitement le crunch que le capitaine tricolore (69 sélections) qu'il fut avait un véritable plaisir à disputer sur son aile.

«Le reste, j'y penserai »

«Après il y aura cette préparation de Coupe du monde qui sera un moment exceptionnel. Le reste, j'y penserai après. Je n'ai pas envie d'anticiper, j'ai envie de vivre à 150% ces moments-là, avec les joueurs, mon staff, des mecs bien», a ajouté Saint-André, 47 ans qui a succédé en 2011à Marc Lièvremont après la coupe du Monde en Nouvelle-Zélande.

Au fil de ses quatre Tournoi des Six Nations, PSA et son staff (Yannick Bru pour les avants et Patrice Lagisquet pour le jeu d'attaque) ne sont jamais parvenus à enclencher une réelle dynamique. Leur bilan est ainsi le plus mauvais de l'histoire du XV de France pour l'instant: 15 succès en 36 rencontres, soit un taux de victoires de 41,7%.

En évoquant un départ après le Mondial, PSA rompt avec une stratégie qui jusque-là consistait à ne pas aborder le sujet.

Les noms du manageur de Bordeaux-Bègles Raphaël Ibanez ou encore celui de l'équipe de France des -20 ans Fabien Pelous sont avancés pour lui succéder.

VIDEO. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant