RUGBY. Racing : un stage dans le sud-ouest qui va compter

le
0
RUGBY. Racing : un stage dans le sud-ouest qui va compter
RUGBY. Racing : un stage dans le sud-ouest qui va compter

Les joueurs du Racing-Métro sont réunis depuis deux jours en stage à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) afin de préparer leur rendez-vous du Top-- contre Bayonne, ce vendredi soir (20h45), mais surtout d'aborder au mieux les échéances décisives qui s'annoncent, dont un quart de finale de champions cup dimanche 5 avril contre les Saracens de Londres.

"Nous avions besoin de nous retrouver pour recentrer les joueurs sur les objectifs du club pour cette fin de saison, aussi bien le championnat que la Coupe d'Europe, explique Laurent Labit, l'entraîneur des arrières franciliens. On a fait un peu de terrain bien sûr mais le but était surtout de discuter, de remettre les choses dans l'ordre et que les joueurs repassent du temps ensemble.»

Avec ses nombreux internationaux sollicités par le Tournoi des Six Nations, les Ciel et Blanc n'ont effectivement pas eu l'occasion de se voir beaucoup ces dernières semaines. Au Pays-Basque, les internationaux ont ainsi pu réviser les annonces des lancements de jeu pour ne pas les mélanger avec celles de leur sélection respective.

Les joueurs ont aussi eu l'occasion de se détendre notamment mercredi soir lors d'une soirée libre. Certains sont allés au cinéma, d'autres retrouver des amis ou de la famille. Une bonne partie du groupe, dont Jonathan Sexton, l'Irlandais récent vainqueur du Tournoi, est partie dîner à Biarritz, dans un établissement bien connu de Teddy Thomas, ancien joueur du B.O.

@CaseyLaulala @HenryChavancy @mikephillips009 @Lauretwenceslas @tomilavanini @Jamiehuwroberts @TeddyThoms #biarritz pic.twitter.com/VKKfMtQb4G-- Juandre Kruger (@JuandreKruger5) 25 Mars 2015

Face au Bayonne de Scott Spedding, l'arrière du XV de France, les joueurs du Racing tenteront de faire oublier leur triste performance de la dernière journée, lorsqu'ils s'étaient inclinés à Brive (36-12). Pour cela, ils pourront notamment compter sur le grand retour au centre de leur attaque d'Alexandre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant