RUGBY. Racing-Saracens : enfin les grands frissons !

le
0
RUGBY. Racing-Saracens : enfin les grands frissons !
RUGBY. Racing-Saracens : enfin les grands frissons !

Une dernière fois hier matin, Dimitri Szarzewski a pris la parole à l'issue de l'entraînement. En cercle serré, les Ciel et Blanc ont écouté les mots forts de leur capitaine. Comme un symbole, Jonathan Sexton, triple vainqueur de la Coupe d'Europe, l'encadrait à sa droite tandis qu'Henry Chavancy, l'enfant du club, le tenait par la gauche.

En début d'après-midi, lorsque les Franciliens entreront sur la pelouse de leur stade Yves-du-Manoir pour disputer le premier quart de finale européen de leur histoire, Chavancy, 26 ans, a promis d'avoir « une grande pensée » pour les anciens qui ont construit le club. « Si nous en sommes là, c'est aussi grâce à tous les joueurs qui se sont succédé, a-t-il expliqué. On s'est souvent cassé les dents en Coupe d'Europe, mais c'est grâce à cette expérience aussi que le club est arrivé premier des phases de poules cette saison et a l'honneur de recevoir en quarts de finale à Colombes. »

Voilà donc enfin l'heure des frissons pour le club des Hauts-de-Seine, repris en 2006 par Jacky Lorenzetti. « Bien sûr que c'est un des matchs les plus importants des années Lorenzetti, a reconnu l'entraîneur Laurent Travers. Ça prouve bien que le club grandit, qu'il évolue, qu'il est en train de mûrir aussi. Mais c'est grâce à l'apport de tous les entraîneurs et staffs passés auparavant. On récolte le fruit de leur travail durant toutes ces années. »

Mais à l'heure de vivre un rendez-vous « forcément magique » comme le qualifie Eddy Ben Arous, présent au club depuis sept ans, les joueurs du Racing prennent bien soin de ne pas en faire une fin en soi. « C'est un match qui va marquer ma carrière, admet ainsi Chavancy, mais j'espère que les moments les plus importants seront à venir. » Meilleure formation européenne à l'issue de la phase de poules, le Racing ne compte en effet pas s'arrêter là cette saison.

Laurent Travers: «Un des matchs les plus importants des années ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant