Rugby. Racing 92 : les dessous du voyage à Hong Kong

le
0
Rugby. Racing 92 : les dessous du voyage à Hong Kong
Rugby. Racing 92 : les dessous du voyage à Hong Kong

De colombes ce samedi aujourd'hui à Hong Kong dès lundi. D'Oyonnax, avant-dernier du Top—, aux Highlanders, vainqueurs sortants du Super 15, le championnat de l'hémisphère Sud. Le Racing 92 s'apprête à connaître sa semaine la plus originale de sa saison. « C'est le symbole du rugby, souligne Jacky Lorenzetti, le président des Ciel et Blanc. C'est un match contre Oyonnax, un match à Hong Kong. C'est la simplicité, la vérité des rapports, un sport vrai et très convivial. » Décryptage des enjeux d'un voyage où aspects sportifs et commerciaux vont habilement se mêler.

A CLASH NOT TO BE MISSED#natixiscup #racing92 #landers2016 #hkrugby https://t.co/Q9DnA16K9l— HKRU (@HongKongRugby) 8 Janvier 2016

Une expérience unique

Pour sa troisième édition, la Natixis Rugby Cup proposera, samedi 6 février (à 17 heures, heure locale, 10 heures en France), une affiche des plus alléchantes. Après des oppositions contre Toulouse et un club local, le Racing se frottera à la franchise néo-zélandaise des Highlanders. Initialement, c'est Toulon, champion d'Europe en titre, qui souhaitait disputer ce match, comme finale de Championnat du monde des clubs. Mais l'EPCR, l'organe qui gère la compétition européenne, a mis son veto. Les joueurs franciliens auront donc un beau challenge dans une rencontre que Jacky Lorenzetti qualifie simplement d'« amicale ». Le président du Racing 92 souhaite malgré tout que ses joueurs « reviennent gonflés à bloc » par un succès mais se méfie : « Les Highlanders ne sont pas enfants de choeur. »

Des partenaires choyés

Jacky Lorenzetti, qui a investi dans des châteaux bordelais, ne s'en cache pas : après l'aspect sportif, une tournée à Hongkong réussie, « ça serait du vin vendu et des partenaires satisfaits ». Pour cela, l'homme d'affaires et entrepreneur a tout prévu. Deux soirées ont été programmées dont une, le 3 février, où les partenaires du club ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant