Rugby: Quade Cooper délaisse le pré pour le ring

le
0
LE RUGBYMAN QUADE COOPER VA FAIRE SES DÉBUTS EN BOXE PROFESSIONNELLE
LE RUGBYMAN QUADE COOPER VA FAIRE SES DÉBUTS EN BOXE PROFESSIONNELLE

BRISBANE, Australie (Reuters) - Le demi d'ouverture australien Quade Cooper a annoncé lundi qu'il allait mettre sa carrière entre parenthèses pour effectuer ses débuts de boxeur professionnel en février.

Quade Cooper, 24 ans, a expliqué avoir rejeté une offre de la Fédération australienne de rugby parce qu'elle reposait sur un système de bonus variable habituellement proposé aux joueurs qui ne sont pas des cadres des Wallabies.

Il fera ses premiers pas sur un ring en levée de rideau du combat entre deux autres rugbymen, le Néo-Zélandais Sonny Bill Williams et le Sud-Africain Francois Botha, le 8 février à Brisbane.

"Je m'intéresse beaucoup à (la boxe) depuis que j'ai suivi Sonny et Choc (Anthony Mundine-NDLR), et que j'ai assisté à un combat pour la première fois et vu comment ils s'entraînaient", a dit Quade Cooper à la presse à Brisbane.

"La boxe est un peu un moyen de me changer les idées, une façon de travailler la cardio (...) Je n'ai pas vraiment d'option pour continuer le rugby pour le moment, donc je me concentre simplement sur ma remise en forme physique."

Le demi d'ouverture, qui continue de soigner une blessure à un genou, continuera de s'entraîner avec les Queensland Reds, avec lesquels il est lié jusqu'à la fin de l'année.

Quade Cooper, né en Nouvelle-Zélande, a écopé récemment d'une amende de 40.000 dollars australiens (32.240 euros) pour avoir qualifié d'"environnement toxique" le centre d'entraînement des Wallabies.

Cette mise à l'amende a clos une année noire pour le joueur qui a quitté la Coupe du monde, en fin d'année dernière, avec une blessure au genou après avoir été déclaré "ennemi public numéro un" dans son pays d'origine, où avait lieu le tournoi.

S'il n'a pas de contrat pour l'année prochaine, alors que les médias ont fait état de contacts en France, au Japon ou en Australie, il assure que sa passion pour le rugby est intacte.

"Le rugby est le jeu que j'aime, j'ai grandi en jouant au rugby (...) Ma flamme pour le rugby ne s'éteindra jamais mais pour l'instant, ça ne dépend pas vraiment de moi."

Sudipto Ganguly à Mumbai, Gregory Blachier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant