Rugby - Pierre Salviac : "Pour les Bleus, maintenant, c'est l'heure !"

le
0
Une défaite à Murrayfield et c?en est fini de « l?illusion Novès », prévient Pierre Salviac.
Une défaite à Murrayfield et c?en est fini de « l?illusion Novès », prévient Pierre Salviac.

Guy Novès est un grand chanceux. Pour ses débuts en qualité de coach du XV de France, le calendrier lui a déroulé le tapis rouge : trois matches sur cinq à domicile. Et en guise de finale, un « crunch » contre l'Angleterre au Stade de France pour une éventuelle victoire dans le Tournoi des 6 Nations 2016.Cela dit, avant d'envisager ce scénario idéal, l'équipe de France doit aller battre l'Écosse à Murrayfield ce week-end lors de la 4e semaine du tournoi. A priori, battre l'Écosse n'est pas une tâche insurmontable pour l'équipe de France puisqu'elle reste sur 10 matches sans défaite devant cette nation qui a déjà atteint son objectif prioritaire : éviter la cuillère de bois.

Un échec plomberait l'image de Novès

Dix matches sans défaite, cela veut dire que même Saint-André n'a jamais perdu contre l'Écosse. Alors pourquoi Novès trébucherait là où PSA, présenté comme le pire sélectionneur de tous les temps, n'a jamais trébuché ? Oui, pourquoi ? Mais pourquoi pas aussi ? Lors de la 3e semaine du tournoi de l'ère Novès, le XV de France a perdu. C'était à Cardiff, devant la meilleure équipe européenne de ces dernières années.

Et comme il est de bon ton de prolonger l'état de grâce accordé à celui qui est présenté comme le sauveur du XV de France, cette défaite a été qualifiée de positive par ceux qui se forcent à voir le verre à moitié plein....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant