Rugby: Philippe Saint-André rajeunit le XV de France

le
0
Rugby: Philippe Saint-André rajeunit le XV de France
Rugby: Philippe Saint-André rajeunit le XV de France

par Mathieu Baratas

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - L'entraîneur du XV de France Philippe Saint-André a procédé à un profond rajeunissement de ses effectifs et un large brassage de joueurs, jeudi, pour détecter les talents de demain lors de la tournée de juin en Argentine.

"Le changement, c'est maintenant", a lancé en souriant le président du Comité de sélection Jo Maso en conférence de presse.

La "philosophie" de cette liste est un mixte de trois logiques : l'expérience d'une ossature du dernier Tournoi (Szarzewski, Papé, Picamoles, Parra, Trinh-Duc), les joueurs à relancer (Michalak, Fritz) et les jeunes à haut potentiel à tester (Tolofua, Watremez, Buttin).

Le talonneur toulousain Christopher Tolofua (18 ans), laissé libre par l'équipe de France des moins de 20 ans, sera le plus jeune d'une cohorte de néophytes "frais et à fort potentiel".

Les finalistes du Mondial 2011 en Nouvelle-Zélande ne sont plus que huit dans un groupe où figurent 20 joueurs âgés de 26 ans et moins passés dans les jeunes sélections tricolores.

Saint-André assume ce jeunisme forcé au sortir d'un Tournoi des Six Nations décevant (4e). Il est en quête de joueurs, confirmés ou nouveaux talents pour remplacer les joueurs partis à la retraite (Servat, Nallet, Bonnaire) et insuffler du sang neuf dans les rangs tricolores en vue de la Coupe du monde 2015.

Les autres joueurs sans sélection sont les piliers Antoine Guillamon (20 ans) et Yvan Watremez (23 ans), le talonneur Tolofua, les deuxième ligne Romain Taofifenua (21 ans) et Christophe Samson (28 ans), le demi de mêlée Maxime Machenaud (23 ans), le centre Geoffrey Doumayrou (22 ans), l'ailier Romain Martial (27 ans) et l'arrière Brice Dulin (22 ans).

Il faut ajouter d'autres jeunes joueurs déjà capés, comme les troisièmes lignes Alexandre Lapandry (23 ans, 6 sélections), Wenceslas Lauret (23 ans, 1 sélection) et Raphaël Lakafia (23 ans, 3 sélections) ou les arrières-ailiers Benjamin Fall (23 ans, 2 sélections), Yoann Huget (24 ans, 7 sélections) et Jean-Marcellin Buttin ( 20 ans, 1 sélection).

"On est obligé de rajeunir. On a besoin de découvrir de nouveaux talents comme en première ligne. On est obligé de prendre des risques pour voir des joueurs à gros potentiel. Cette tournée en Argentine est une occasion idéale", a reconnu Philippe Saint-André.

Tous ces jeunes joueurs n'auront pas forcément la garantie de jouer lors des deux tests mais auront l'opportunité de s'imprégner de "l'exigence du très haut niveau".

LE RETOUR DE MICHALAK

Saint-André a également sollicité Frédéric Michalak (29 ans, 54 sélections) qui évolue en Afrique du Sud aux Sharks depuis un an et n'avait plus été appelé depuis le Tournoi 2010 face au Pays de Galles.

Michalak revient au poste d'ouvreur même si Saint-André dit apprécier sa "polyvalence neuf-dix".

"C'est naturel qu'il revienne dans le groupe France. Sa présence s'est imposée car il s'est bien préparé, il est redevenu titulaire en Afrique du Sud et a beaucoup travaillé. En plus, il va revenir en France à Toulon", a-t-il précisé.

Plusieurs cadres dont le capitaine Thierry Dusautoir, le troisième ligne Imanol Harinordoquy, les piliers Nicolas Mas et Jean-Baptiste Poux, le demi de mêlée Dimitri Yachvili, les trois-quarts Vincent Clerc et Aurélien Rougerie sont laissés au repos.

"Les trentenaires ont énormément donné lors de la Coupe du monde et le Tournoi des Six Nations ainsi qu'en Top 14 et en H Cup. Ils ont besoin de récupérer et de se préparer pour la saison prochaine", a expliqué Saint-André.

Le deuxième ligne du Stade français Pascal Papé sera le capitaine intérimaire comme lors de la tournée catastrophique en Nouvelle-Zélande en juin 2007.

"Dusautoir reste le capitaine de l'équipe de France. C'était mon rôle de le mettre au repos", a dit Saint-André. "Papé est pleine forme. Il doit emmener sur le terrain ce qu'il fait en équipe de France et son état d'esprit à cette jeune génération. C'est l'un des derniers Mohicans élevés au biberon de Bourgoin".

Le groupe de 28

Avants: David Attoub (Stade Français), Vincent Debaty (Clermont), Antoine Guillamon (Lyon OU), Yvan Watremez (Biarritz), Christopher Tolofua (Toulouse), Dimitri Szarzewski (Stade Français), Yoann Maestri (Toulouse), Christophe Samson (Toulon), Pascal Papé (Stade Français, capitaine), Romain Taofifenua (Perpignan), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Louis Picamoles (Toulouse), Alexandre Lapandry (Clermont), Wenceslas Lauret (Biarritz), Raphaël Lakafia (Biarritz)

Arrières : Morgan Parra (Clermont), Maxime Machenaud (Agen), François Trinh-Duc (Montpellier), Frédéric Michalak (Sharks), Geoffrey Doumayrou (Montpellier), Wesley Fofana (Clermont), Maxime Mermoz (Perpignan) Florian Fritz (Toulouse),Yoann Huget (Bayonne), Romain Martial (Castres), Benjamin Fall (Racing-Métro), Brice Dulin (Agen), Jean-Marcellin Buttin (Clermont).

Edité par Jean-Paul Couret et Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant