Rugby: McAlister rassure Toulouse pour son match de HCup

le
0
LUKE MCALISTER RASSURE TOULOUSE EN VUE DE SON MATCH DE HCUP
LUKE MCALISTER RASSURE TOULOUSE EN VUE DE SON MATCH DE HCUP

par Guillaume Serries

TOULOUSE (Reuters) - Luke McAlister sera finalement du voyage dimanche à Leicester et le Stade Toulousain en a retrouvé la confiance pour cette finale de poule de la Coupe d'Europe entre anciens champions, dont le vainqueur accèdera aux quarts.

Le demi d'ouverture néo-zélandais, qui s'est imposé comme l'indispensable chef d'attaque des champions de France a fait frémir tout le club lorsque le bruit a couru mercredi soir qu'il avait été victime d'une commotion cérébrale à l'entraînement.

Jean-Baptiste Elissalde, entraîneur des arrières, a mis les choses au point jeudi en conférence de presse.

"McAlister va tout à fait bien. On a la chance d'avoir l'effectif au complet. Ca fait bien longtemps qu'on n'avait pas eu autant de monde", a-t-il dit.

"Alors bien sûr c'est cornélien, dans ce genre de match de faire des choix mais tout le monde est là, tout le monde s'entraîne", a-t-il ajouté en précisant que l'autre ouvreur, Lionel Beauxis, incertain en début de semaine s'était lui aussi entraîné.

Toulouse est en tête de la poule, avec 18 points après quatre victoires et une défaite chez les Ospreys gallois de Neath-Swansea.

Les champions de France devancent Leicester, deuxième à deux points grâce à leur victoire sur le club anglais 23-9 au match aller et au match nul 15-15 concédé par les Tigers chez les Ospreys le week-end dernier.

"COMPLIQUÉ"

Ce classement signifie que Toulouse pourrait se qualifier pour les quarts de finale en tant que meilleur deuxième même en cas de défaite, alors que Leicester sera renvoyé en Challenge européen s'il perd.

Reste que le défi proposé dimanche lors d'un match que le deuxième ligne Yoann Maestri dit approcher comme "un match éliminatoire, un match de phase finale" est hors norme.

La rencontre se jouera à guichets fermés par une température de -2°C dans un stade de Welford Road où Leicester reste sur une série de 21 victoires consécutives depuis octobre 2006 et une courte défaite 21-19 face au Munster sacré champion d'Europe cette année-là, note le troisième ligne Yannick Nyanga.

"Quoi qu'il se soit passé avant, c'est un match spécial qui je l'espère fera partie de l'histoire du Stade Toulousain", ajoute l'international, qui a assuré souvent l'intérim de Thierry Dusautoir comme capitaine.

S'il juge que "la semaine a été bonne" et que "tout le monde est concentré", Jean-Baptiste Elissalde admet que le Stade Toulousain domine un peu moins ses adversaires que par le passé.

"L'équipe a perdu un peu de sa confiance il y a quelques semaines quand on a perdu notre demi d'ouverture (McAlister) et quand on a pas de jeu au pied on déjoue", dit-il.

L'entraîneur adjoint ajoute cependant que son équipe "reste sur trois résultats positifs" et souligne : "Des matches comme ça, j'en ai joué en tant que joueur, j'en ai perdu beaucoup malgré tout l'investissement. Ça reste assez compliqué".

Pour lui, la préparation mentale des joueurs en vue de ce match est un point clé de la réussite, ou non, de l'équipe.

"Est-ce que les joueurs attendent l'heure d'avant (le match), comme à l'anglaise pour 'switch on' ou est ce que toute la semaine ils s'y mettent un peu plus sérieusement ? Je sens qu'il y a une émulation", dit-il.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant