Rugby : les Pumas croquent les Coqs !

le
0
A l'image de ce plaquage de Gonzalez sur Spedding, les Bleus ont trop longtemps subi la loi des Argentins, vainqueurs au stade de France (13-18).
A l'image de ce plaquage de Gonzalez sur Spedding, les Bleus ont trop longtemps subi la loi des Argentins, vainqueurs au stade de France (13-18).

Une heure à souffrir. Soixante minutes à être bousculé, acculé, à subir les vagues albicelestes. La machine bleue s'est grippée ce samedi soir alors que la ferveur populaire aurait aimé les voir gagner, encore. Las, les Bleus n'ont pas enchaîné trois victoires d'affilée depuis 2012 et ça n'a pas changé en cette soirée automnal. L'équipe de France s'incline (13-18) malgré un sursaut en fin de match, un essai de Fofana (64e) et une pression autour de l'en-but bien trop tardive. La saison des Bleus s'achèvent sur une note discordante après les succès face au Fidji (40-15) et l'Australie (29-26). Mais à onze mois de la Coupe du monde, il faut aussi ce genre de soirée pour forger l'âme et la force d'un groupe. Même si cela passe par des moments aussi pénible. Sanchez et Hernandez déroulent Dès le coup d'envoi, les Bleus sont bousculés. A la 2e minute, après un bon conteste de Creevy, Sanchez passe une première pénalité (2e, 0-3). Imhof, lui, manque de peu d'inscrire le premier essai mais est poussé en touche par Spedding. Sur une longue séquence des Pumas, Sanchez conclut par un drop (17e, 0-6). Peu inspirés en attaque, les Bleus ne peuvent pas se reposer sur leur buteur : Lopez manque sa première tentative (12e) et Speeding touche le poteau (20e). En face, l'Argentine déroule : Sanchez ajoute une nouvelle pénalité (26e, 0-9) puis un drop (30e, 0-15) juste après celui d'Hernandez (28e). Et forcément, sur la première mêlée du match...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant