Rugby : les Bleus croquent (enfin) le crunch !

le , mis à jour le
0
Yoann Huget, auteur du seul essai français de la soirée où les Bleus ont battu l'Angleterre (25-20).
Yoann Huget, auteur du seul essai français de la soirée où les Bleus ont battu l'Angleterre (25-20).

Cette soirée d'été ne pouvait pas mieux tomber. Le monde de l'ovalie avait oublié depuis 2011 et l'entrée en fonction de Philippe Saint-André (PSA) ce qu'étaient les Bleus du rugby. Des soldats, solides en défense et portés vers l'avant, des guerriers capables d'une étincelle ou d'un slalom à la Yoann Huget. Pour la première fois de l'ère PSA, les Français ont battu les Anglais (25-20) et démontré qu'ils savaient susciter l'enthousiasme et faire vibrer le Stade de France. Certes, pendant les dix dernières minutes, les Bleus ont tremblé ? les vieux démons ne sont pas encore totalement chassés ? et les Anglais sont passés près du hold-up. Mais qu'importe : à 26 jours du début de la Coupe du monde, cette victoire ne peut faire que du bien. Elle offre également un peu de répit à PSA qui annonce ce dimanche matin la liste définitive des Bleus autorisés à prendre l'Eurostar. Mais avant, retour sur un succès qui rassure.

Comme la semaine dernière à Twickenham (19-14), les Bleus ont commencé le match de la meilleure des manières. Sauf qu'à la différence du « match aller », la défense tricolore est restée solide et personne n'a pu s'offrir les slaloms de Watson jusqu'à l'en-but. Solide en défense, patient et constant en attaque, le XV de France parvient à mettre les Anglais à la faute. De quoi permettre à Spedding à 50 mètres (3e), puis à Michalak (11e, 17e, 27e) de s'offrir et de convertir les pénalités. Certes, Ford...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant