Rugby: les All Blacks mettent l'Irlande en déroute

le
0
Rugby: les All Blacks mettent l'Irlande en déroute
Rugby: les All Blacks mettent l'Irlande en déroute

par Greg Stutchbury

HAMILTON, Nouvelle-Zélande (Reuters) - Les All Blacks ont infligé un cinglant 60-0 avec neuf essais à la clef à l'Irlande, samedi, à Hamilton, dans le troisième et dernier test de la tournée irlandaise en Nouvelle-Zélande.

Le résultat constitue le plus grand écart jamais enregistré par les All Blacks face à l'Irlande. Le précédent record, 53 points, datait d'une victoire 59-6 en 1992.

Les neuf essais néo-zélandais ont été marqués par Sam Cane (2), Sonny Bill Williams (2), Ben Smith, Hosea Gear, Liam Messam, Israel Dagg, Adam Thomson. Six transformations ont été ajoutées par Aaron Cruden (2), Dagg et Beauden Barrett (3) et une pénalité par Barrett.

Vainqueurs du premier test 42-10, le 9 juin, les All Blacks n'avaient remporté le deuxième test, samedi dernier, que 22-19 et sur un drop de dernière minute de Dan Carter.

"Des All Blacks blessés sont des All Blacks dangereux", a déclaré l'entraîneur de la Nouvelle-Zélande à propos de la différence entre les scores des deuxième et troisième tests.

"Nous les avons mis sous pression. Nous avons franchi la ligne d'avantage et avons eu de bonnes libérations de balles. Quand ils ont des ballons rapides nos trois-quarts sont difficiles à contrôler", a-t-il ajouté.

Les champions du monde avaient effectué six changements à leur équipe du deuxième test. Bien leur en a pris car ils ont tué le match avec une rafale de quatre essais pendant la première mi-temps bouclée sur le score de 29-0.

Ces quatre essais ont tous été orchestrés par l'ouvreur Aaron Cruden, deux en faveur du premier centre Sony Bill Williams, les deux autres pour le troisième ligne Sam Cane et l'ailier Ben Smith.

Cruden s'est blessé sur l'essai de Smith et a quitté le terrain pour ne plus y revenir, laissant le n°10 à Beauden Barrett qui a parfaitement honoré sa première sélection.

Le capitaine irlandais Brian O'Driscoll n'a pas caché sa frustration face à pareille défaite.

"Un tel score est très embarrassant. Nous savions qu'il nous faudrait bien commencer le match. Nous ne l'avons pas fait", a-t-il dit.

"C'est typique de ce qui arrive quand les All Blacks prennent 15 ou 20 points d'avance. Ils jouent leur jeu sans contrainte et on court après eux pendant 80 minutes."

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant