Rugby: Leinster rejoint Paris en finale du Challenge européen

le
0

DUBLIN (Reuters) - Le Leinster s'est un peu racheté de son élimination en poule de H Cup par Clermont en se qualifiant pour jouer la finale du Challenge européen face au Stade Français grâce à une victoire 44-16 et cinq essais à un sur Biarritz, samedi, à Dublin.

La province irlandaise tentera de compléter son lot de consolation le 17 mai, toujours à Dublin mais à l'Aviva stadium.

Le Stade Français s'est qualifié en remportant 25-22 la première demi-finale qui l'a opposé à Perpignan vendredi soir.

Dans ce choc de champions entre le tenant irlandais de la H Cup et le détenteur français du Challenge européen, les Biarrots ont perdu leurs chances de sauver une piètre saison en début et en fin de première mi-temps.

Ils ont concédé trois essais durant la première période dont, surtout, deux essais et 14 points en une minute, juste avant la pause, qui ont porté le score à 24-9.

Sous un beau soleil, le premier essai était venu dès la 5e minute sur un fond de touche où le deuxième ligne Devin Toner a servi à l'intérieur l'ailier Isa Nacewa qui a percé et trouvé le n°8 James Heaslip.

Le demi d'ouverture Jonathan Sexton, qui jouait un de ses derniers matchs à la RDS Arena de Dublin avant de quitter le Leinster pour le Racing-Métro, a transformé.

Au quart d'heure de jeu, Sexton n'a pu aplatir dans l'en-but, retourné par l'ailier américain de Biarritz Takudzwa Ngwenya.

DEUX ESSAIS EN UNE MINUTE

Une percée de l'ouvreur Jean-Pascal Barraque relayé par ce même Ngwenya a permis à Biarritz de relever la tête. Au fil de trois pénalités de Dimitri Yachvili aux 18e, 24e et 37e minutes et d'une de Sexton à la 28e, le BO est revenu à un point 10-9.

C'est alors que le Leinster a justifié son statut de vainqueur de trois des quatre dernières H Cup en creusant un écart de 15 points.

C'est d'abord Sexton qui a frappé après une touche sur une attaque lancée par le centre Brian O'Driscoll et prolongée par l'arrière Rob Kearney. Biarritz avait à peine remis le ballon en jeu que Heaslip signait un doublé sur une action déclenchée sur une pénalité rapidement jouée à la main.

La deuxième mi-temps n'a pas mieux commencé pour Biarritz. Sur une interception dans ses 30 mètres, le jeune centre irlandais Ian Madigan a dévalé le terrain jusqu'aux 22 mètres du BO avant d'être repris par un retour foudroyant de Ngwenya.

L'ailier a sauvé une nouvelle fois l'essai mais a récolté un carton jaune et Sexton a aggravé la peine d'une pénalité.

Menés 27-9 et réduits à 14, les Biarrots étaient perdus.

Un une-deux entre Sexton et Nacewa a offert au Leinster un quatrième essai. Jonathan Sexton est sorti et a laissé la transformation à Madigan.

Le cinquième essai n'aurait été qu'une anecdote s'il n'avait pas été marqué après une percée du talonneur remplaçant Sean Cronin et par Brian O'Driscoll et si les supporters ne l'avaient pas salué au cri de "four more years" (quatre ans de plus) pour demander à "BOD" de ne pas mettre fin à sa carrière.

A 44-9 au tableau d'affichage et à la 68e minute, Biarritz a enfin sauvé son honneur sur un essai du talonneur Arnaud Heguy.

Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant