Rugby. Le Stade Français s'oxygène à Val d'Isère

le
0
Rugby. Le Stade Français s'oxygène à Val d'Isère
Rugby. Le Stade Français s'oxygène à Val d'Isère

A l'instar de l'équipe de France, partie à Tignes pour y suivre une préparation intensive au début de l'été (15-26 juillet), les joueurs du Stade Français, champions de France en titre, terminent ce samedi soir un stage en altitude à Val-d'Isère (Savoie).

Après l'effort place à la #récupération. Chacun sa méthode, en tout cas c'est froid ! #UnJourAvecLeSFP #SFPink pic.twitter.com/cu30q631HM— Stade Français Paris (@SFParisRugby) 7 Août 2015

Sous la direction de Gonzalo Quesada, l'entraîneur argentin, le club francilien a mis l'accent sur le physique, entre musculation, entraînements en altitude et courses, tout cela devant un public au rendez-vous. Mais aussi des activités plus éloignées du rugby comme le canyoning ou la pêche.

#CeSontNosEclairs, #LibéronsLeurPuissance : découvrez en exclusivité notre nouveau maillot @ASICSFrance !

https://t.co/ijmOoxDgZk— Stade Français Paris (@SFParisRugby) 4 Août 2015

Pour rappel, Julien Dupuy et ses partenaires reprendront le Top— le dimanche 23 août face à l'un des promus, Pau, champion de France de Pro D2 l'an passé. Paris se rendra ensuite à Brive, avant d'enchaîner deux gros chocs, face à Toulon (5 septembre), triple tenant du titre de la Coupe d'Europe, et Montpellier (12 septembre), huitième l'an passé mais qui s'est largement renouvelé, avec pas moins de 20 recrues.

A noter que le premier derby de la saison, face au voisin du Racing 92, aura lieu le samedi 24 octobre au stade Yves du Manoir.

Burban : " On profite du cadre exceptionnel"

A la veille de plier bagage, Antoine Burban, troisième ligne du Stade Français et international français (3 sélections), revient sur les conditions de ce stage.

Quel était l'objectif ?

Le but de ce stage était de travailler tout ce qui est relatif à l'aspect physique, en profitant de l'occasion de pouvoir travailler en altitude, vu qu'on a eu très peu de temps ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant