Rugby: le capitaine australien James Horwill innocenté

le
0
LE CAPITAINE AUSTRALIEN JAMES HORWILL, ACCUSÉ D'AGGRESSION, A ÉTÉ INNONCENTÉ
LE CAPITAINE AUSTRALIEN JAMES HORWILL, ACCUSÉ D'AGGRESSION, A ÉTÉ INNONCENTÉ

par Nick Mulvenney

SYDNEY (Reuters) - Le deuxième ligne et capitaine australien James Horwill a été innocenté pour la seconde fois en 15 jours mardi des accusations d'agression et sera à la tête des Wallabies pour le troisième test contre les Lions de Grande-Bretagne et d'Irlande, samedi.

Horwill avait été cité pour avoir marché sur la tête du deuxième ligne gallois Alun Wyn Jones lors du premier test remporté par Lions 23-21 le 22 juin à Brisbane.

Il avait été jugé innocent le lendemain par le commissaire à la discipline néo-zélandais Nigel Hampton mais l'International Board avait fait appel.

Cette procédure n'a pas empêché Horwill de jouer le deuxième test gagné par les Wallabies 16-15 samedi dernier à Melbourne.

Il a finalement été innocenté une seconde fois en appel par le commissaire canadien Graeme Mew au terme d'une audience de plus de deux heures.

L'appel aurait pu être suivi si l'IRB avait clairement prouvé que Nigel Hampton avait fait une erreur, "or il existe suffisamment de preuves qu'un commissaire à la discipline pouvait raisonnablement atteindre la décision qui a été prise", a-t-il fait valoir selon la Fédération australienne.

"Je suis très soulagé, très soulagé", a plus tard déclaré James Horwill au cours d'une conférence de presse.

"Je ne voudrais pas que la même chose arrive à un autre joueur même si la procédure a été approfondie, équitable et juste", a ajouté le deuxième ligne qui a dit ne pas avoir dormi de la nuit.

"HISTOIRE ANCIENNE"

L'ancien arrière écossais Andy Irvine, manager des Lions, a déclaré que la sélection britannique et irlandaise avait tourné la page dès le premier jugement favorable à James Horwill.

"Si vous aviez demandé à 100 personnes si Horwill était coupable ou innocent, la réponse aurait été à 50/50 ou 60/40", a-t-il précisé. "Ce n'est pas le genre d'affaire où on obtient un verdict à 95% contre 5% mais maintenant c'est de l'histoire ancienne, l'eau a coulé sous les ponts."

Si les Wallabies pourront compter sur Horwill, samedi, à Sydney, les Lions seront privés de leur capitaine, le troisième ligne gallois Sam Warburton, blessé à une cuisse à la fin du deuxième test.

Warburton pourrait être remplacé en troisième ligne par l'Irlandais Sean O'Brien ou le Gallois Justin Tipuric.

Warren Gatland, sélectionneur des Lions, devrait en revanche pouvoir compter sur trois joueurs importants de sa sélection remis de blessure, le centre Jamie Roberts, le demi de mêlée Mike Phillips, gallois tous les deux, et le pilier anglais Alex Corbisiero.

Compte tenu de l'absence du vice-capitaine et deuxième ligne irlandais Paul O'Connell victime d'une fracture du bras lors du premier test, c'est l'Irlandais Brian O'Driscoll qui pourrait assumer le capitanat s'il est sélectionné au poste de centre.

Les Lions n'ont plus remporté une série de tests depuis leur tournée en Afrique du Sud en 1997. Lors de leur dernière venue en Australie en 2001, ils s'étaient inclinés par deux victoires à une après avoir gagné le premier test.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant