Rugby: le budget des clubs du Top 14 fait un bond de 6,87%

le
0
LE BUDGET DES CLUBS DE RUGBY DU TOP 14 EN HAUSSE DE 6,87%
LE BUDGET DES CLUBS DE RUGBY DU TOP 14 EN HAUSSE DE 6,87%

par Cécile Grès

PARIS (Reuters) - Le budget moyen des clubs du Top 14 est en progression de 6,87% pour la saison à venir, a annoncé lundi le président de la Ligue nationale de rugby (LNR), Paul Goze, lors d'une conférence de presse à Paris.

Avec 35,42 millions d'euros, le Stade Toulousain affiche le budget le plus élevé du championnat de France devant notamment Clermont, le Stade Français, Toulon et le Racing Métro, le club le moins pourvu étant Oyonnax (9,17 millions d'euros).

"Le budget moyen est de 19,45 millions d'euros et a augmenté de 6,87%, mais nous surveillons de près tout ça, ne vous inquiétez pas, les valeurs du rugby existent toujours", a assuré, un peu ironique, Paul Goze.

L'écart entre les plus riches et les plus pauvres ne suffit pas à décourager les joueurs d'Oyonnax, qui accèdent cette saison à l'élite.

"Nous avons nos ambitions et nous méritons complètement notre place en Top 14, on ne va pas jouer timidement", a dit Joe El Albd, présent à cette conférence de presse comme les 13 autres capitaines du championnat.

L'augmentation des moyens se traduit par l'arrivée, cette année encore, de quelques uns des plus grands noms du rugby mondial, Brian Habana à Toulon, Jonathan Sexton au Racing, René Ranger à Montpellier, Hosea Gear à Toulouse notamment.

Pour autant, Paul Goze a tenu à préciser que la proportion des étrangers dans le championnat ne suit pas une courbe exponentielle. Loin de là.

"Il y a 40% d'étrangers dans notre championnat mais ça n'a pas augmenté depuis 2009", a-t-il dit.

Pour préserver les chances des jeunes devant l'arrivée de stars, la LNR n'a pas hésité à durcir un peu plus la réglementation concernant les JIFF (Jeunes Issus des Centres de Formation).

Paul Goze a, par ailleurs, annoncé que 23 matches de championnat seraient délocalisés cette saison - contre huit en 2008 - afin d'étendre le cercle des amateurs de rugby au-delà des frontières des régions traditionnelles.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant