Rugby : la France domine l'Angleterre au finish (26-24)

le
0
Rugby : la France domine l'Angleterre au finish (26-24)
Rugby : la France domine l'Angleterre au finish (26-24)

Il a fallu ce dernier raid. Une percée de Nyanga, comme un ailier, un renversement, Szarzewski qui se prend pour un centre et les jambes de Fickou pour finir. A trois minutes de la fin, les Bleus ont arraché face aux Anglais (26-24), grâce à un incroyable essai, un succès qu'ils n'ont pas franchement mérité. Qu'importe. La victoire était tellement nécessaire après une année 2013 catastrophique (8 défaites en 11 matchs).

Voilà les joueurs de Philippe Saint-André bien lancés dans le Tournoi alors qu'un revers les aurait plongés dans des doutes sans fin. Dans ce contexte plutôt pesant, l'attraction prend d'abord les allures d'un blondinet de 22 ans à la tête d'ange et aux jambes de feu : Jules Plisson effectue ses grands débuts au sein du XV de France. Une entrée en matière tonitruante. Première minute, passe au pied pour son ailier Huget qui file marquer l'essai. Les Anglais sont assommés. Le jeunot, insouciant et décomplexé, s'est lancé de la meilleure façon. A peine sept minutes plus tard, il réédite son coup sur l'autre aile. Et Médard est bien près d'imiter Huget. Le public, sage, presque atone, comme s'il attendait d'autres preuves signifiant que les Bleus ont bien changé, manifeste timidement son plaisir. Il a raison. Car malgré les faiblesses criantes d'un Quinze de la Rose inexpérimenté, laissant beaucoup de munitions en route, les joueurs de Philippe Saint-André ont calé après un bon départ.

Rattrapés par tous les démons qui les tourmentent depuis la prise de fonctions de leur sélectionneur il y a deux ans, les Bleus se sont enlisés, une nouvelle fois, dans un attentisme étonnant. Alors que l'écart était fait (16-3, 22e), ils ont regardé leurs adversaires, subissant peu à peu des vagues de plus en plus violentes. Un essai de Brown (36e), un autre de Burrell (48e) planté au coeur d'une défense passive, ont renversé un match que les Anglais auraient mérité de gagner. Le dernier coup de rein de Fickou ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant