RUGBY: la drôle de semaine des clubs français du Top 14

le
0
RUGBY: la drôle de semaine des clubs français du Top 14
RUGBY: la drôle de semaine des clubs français du Top 14

« Mardi matin : 500 g de foie gras. Mardi après-midi : une douzaine d'huîtres. Et mardi soir : blanc sec, parce qu'avec ça il faut la potion ! Et 10 km de course par jour... » Laurent Travers, coentraîneur du Racing-Métro préfère manier l'humour au moment d'évoquer le programme qu'il pourrait donner à ses joueurs pour les trois jours de repos qui les attendent à partir de demain. C'est peu dire pourtant que les clubs du Top 14 n'ont guère apprécié l'obligation qui leur a été faite via Provale, le syndicat des joueurs professionnels, de laisser leurs joueurs au repos malgré la journée de championnat programmée dimanche.

Et encore, initialement, ce lundi devait aussi être off. Les clubs ont finalement reçu vendredi dernier l'autorisation de travailler avec leur groupe aujourd'hui. « Cela aurait été dangereux d'être au repos durant quatre jours », souligne le demi de mêlée Maxime Machenaud. « Pour protéger le plus grand nombre, on met en difficulté les clubs professionnels, déplorait pour sa part dernièrement Guy Novès, le technicien toulousain. Mais ce n'est pas nouveau... »

Programmation décalée

A quoi ressemblera donc la semaine des acteurs du Top 14 ? « La préparation va être complexe, assure Laurent Travers. Nous n'aurons qu'un jour d'entraînement vendredi. C'est la vie. On va travailler beaucoup moins sur l'équipe adverse. »

Pour ne rien arranger, la programmation décalée des matchs lors des deux journées à venir crée d'autres inégalités. Le Stade Français, qui jouera ce dimanche à 21 heures, a vu son match de la 15 e journée à Lyon fixé au vendredi 2 janvier. « Avec le réveillon du 31 et le Nouvel An au milieu... déplore Gonzalo Quesada. Je suis certain qu'on ne développera pas notre meilleur rugby dans les matchs à venir car on se préparera durant deux semaines comme une équipe amateur ».

Conclusion souriante de Laurent Labit, coentraîneur du Racing : ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant