Rugby: l'Ulster se qualifie pour la finale de la Coupe d'Europe

le
0

DUBLIN (Reuters) - Treize ans après leur dernière apparition en finale de la Coupe d'Europe de rugby, les Irlandais de l'Ulster auront une nouvelle occasion de décrocher le sacre continental grâce à leur victoire samedi face à Edimbourg (22-19) dans le dernier carré.

Vainqueur de cette demi-finale que personne ne prévoyait, l'Ulster rencontrera le 19 mai prochain à Twickenham le vainqueur de l'autre affiche, dimanche, entre Clermont et le Leinster tenant du titre.

A l'Aviva Stadium de Dublin, le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar a bravé les bourrasques de vent pour inscrire à lui seul un total de 17 points au pied -cinq pénalités et une transformation- après avoir ouvert le score dès la 6e minute.

Son compatriote, le troisième ligne Pedrie Wannenburg, a exploité une mêlée mal négociée par les Ecossais pour aplatir et donner ainsi, dès le quart d'heure de jeu, un avantage décisif aux Irlandais.

Le buteur adverse, Greig Laidlaw, a maintenu les Ecossais à flot, grâce à quatre pénalités et une transformation sur le fil, mais ses partenaires ne trouvaient pas la solution dans le jeu. Jim Thompson a en effet inscrit le seul essai écossais à la 80e, bien trop tardivement pour chambouler le scénario du match.

Jusque-là, le solide pack irlandais avait érigé un mur infranchissable.

"BEAUCOUP DE TRIPES"

"Les joueurs ont montré beaucoup de tripes et de caractère", s'est félicité Ruan Pienaar après la victoire de son équipe, momentanément réduite à 14 en première période, après le carton jaune infligé à Stefan Terblanche.

Il s'agit d'un retour en grâce pour l'Ulster, qui avait disparu des écrans radar depuis son sacre en 1999, avant de retrouver les quarts de finale la saison dernière.

Il faut dire que le club jouait quasiment à domicile, tant le public de Dublin était acquis à la cause des Irlandais du Nord. Et les manifestations de joie dans les travées à la fin de la rencontre en disaient long sur le soulagement des supporters, treize ans après.

"Les supporters de l'Ulter ont été un véritable 16e homme pour nous. Je suis heureux d'être en finale, mais il faut rendre hommage à Edimbourg. Ils se sont bien défendus", a lancé Rory Best, le talonneur international irlandais.

Cette défaite de trois points offre une sortie avec les honneurs pour Edimbourg, qui avait décroché le premier billet de son histoire pour les demi-finales à la faveur d'un exploit au début du mois face au Stade Toulousain, quatre fois sacré sur le continent.

Il faudra donc encore attendre avant de voir un club écossais soulever la Coupe d'Europe.

Tom Pilcher, Simon Carraud pour le service français, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant