Rugby: l'Argentine garde son pack, nouveau capitaine australien

le
0
NATHAN SHARPE, CAPITAINE DES WALLABIES CONTRE L'ARGENTINE
NATHAN SHARPE, CAPITAINE DES WALLABIES CONTRE L'ARGENTINE

par Greg Stutchbury

WELLINGTON (Reuters) - L'Argentine a reconduit son pack alors que l'Australie a été contrainte d'effectuer plusieurs changements pour le match des Four Nations qui les opposera samedi à Gold Coast, sur la côte du Pacifique.

La fidélité du sélectionneur argentin Santiago Phelan s'explique par le fait que ses avants ont fait douter pendant plus d'une heure les All Blacks, samedi dernier, à Wellington, avant que les Pumas ne cèdent 21-5.

Force traditionnelle du rugby argentin, le pack avait également été déterminant lors du match nul 16-16 face à l'Afrique du Sud, qui a constitué son premier fait d'armes pour sa première participation au tournoi de l'hémisphère sud.

Santiago Phelan a effectué deux changements dans les lignes arrières. Il a donné la préférence à Martin Landajo et Lucas Gonzalez Amorosino sur Nicolas Vergallo et Martin Rodriguez aux postes de demi de mêlée et d'arrière.

Nul ne doute cependant que les Argentins miseront une nouvelle fois sur la puissance de leur mêlée et la solidité de leur défense face à une équipe australienne qui a souffert physiquement lors de ses deux défaites face à la Nouvelle-Zélande et de sa victoire 26-19 sur l'Afrique du sud.

Les espoirs des Pumas de remporter leur première victoire dans le Four Nations ont été renforcés par l'instabilité de l'équipe d'Australie.

BARNES À L'ARRIÈRE

Les plus importants des changements annoncés par le sélectionneur Robbie Deans ont été provoqués par ce que certains considèrent déjà comme une malédiction qui pèserait sur les capitaines australiens.

Dès le mois de juin, la première victime de ce mauvais sort avait été le deuxième ligne James Horwill, capitaine régulier des Wallabies, dont la saison s'est terminée sur une grave blessure aux adducteurs.

Le troisième ligne David Pocock a hérité du capitanat mais s'est grièvement blessé à un genou lors du premier match du tournoi le 18 août et a dû être opéré.

Le demi de mêlée Will Genia a récupéré le brassard mais il s'est lui aussi blessé aux ligaments d'un genou samedi dernier contre les Springboks.

C'est ainsi que Robbie Deans a confié le capitanat à Nathan Sharpe auquel il avait déjà été oblige de demander de reporter la fin de sa carrière à l'âge de 34 ans.

"Avoir le privilège d'être capitaine de l'Australie pour le premier test match jamais joué à Gold Coast est une expérience que je chérirai toute ma vie", a dit le deuxième ligne qui vivra samedi sa 109e sélection, la troisième comme capitaine.

Autres changements forcés, Sharpe aura pour compère de deuxième ligne un néophyte, Kane Douglas, qui prend la place de Sitaleki Timani, blessé aux adducteurs. Nick Phipps remplace Genia à la mêlée.

Les deux autres changements sont des choix de Robbie Deans qui a décidé de faire glisser Berrick Barnes à l'arrière à la place de Kurtley Beale et de réintégrer Pat McCabe au poste de premier centre.

Composition des équipes :

Australie : 15-Berrick Barnes, 14-Dominic Shipperley, 13-Adam Ashley-Cooper, 12-Pat McCabe, 11-Digby Ioane, 10-Quade Cooper, 9-Nick Phipps, 8-Radike Samo, 7-Michael Hooper, 6-Dave Dennis, 5-Nathan Sharpe (cap), 4-Kane Douglas, 3-Ben Alexander, 2-Tatafu Polota Nau, 1-Benn Robinson

Remplaçants : 16-Stephen Moore ou Saia Fainga'a, 17-James Slipper, 18-Scott Higginbotham, 19-Liam Gill, 20-Brett Sheehan, 21-Anthony Fainga'a, 22-Kurtley Beale.

Argentine : 15-Lucas Gonzalez Amorosino, 14-Gonzalo Camacho, 13-Marcelo Bosch, 12-Santiago Fernandez, 11-Horacio Agulla, 10-Juan Martin Hernandez, 9-Martin Landajo, 8-Juan Martin Fernandez Lobbe (cap), 7-Juan Manuel Leguizamon, 6-Julio Farias Cabello, 5-Patricio Albacete, 4-Manuel Carizza, 3-Juan Figallo, 2-Eusebio Guinazu, 1-Rodrigo Roncero.

Remplaçants : 16-Agustin Creevy, 17-Juan Pablo Orlandi, 18-Leonardo Senatore, 19-Thomas Leonardi, 20-Nicolas Vergallo, 21-Martin Rodriguez, 22-Juan Imhoff.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant