RUGBY-H Cup : Toulon au sommet de l'Europe

le
0
RUGBY-H Cup : Toulon au sommet de l'Europe
RUGBY-H Cup : Toulon au sommet de l'Europe

Le choc franco-français a tenu ses promesses. Défiant tous les pronostics, le Rugby Club de Toulon a remporté samedi à Dublin la Coupe d'Europe face à Clermont-Ferrand (16-15) au bout d'une rencontre largement dominée par les Auvergnats.

Les coéquipiers d'Aurélien Rougerie avaient pourtant pensé avoir fait le plus dur en inscrivant deux essais par Nalaga et James en seconde période mais un essai d'Armitage en contre les a crucifiés. Les hommes de Vern Cotter restaient pourtant sur huit victoires d'affilée cette saison en Coupe d'Europe. Mais les statistiques sont têtues et jamais dans la courte histoire de la H Cup, un cluib invaincu dans la compétition n'est parvenu à s'imposer en finale.

Pour sa deuxième apparition seulement en Coupe d'Europe, c'est un coup de maître pour le RCT de Mourad Boudjelal, le charismatique président varois. Le RCT devient le troisième club français champion d'Europe après Toulouse (1996, 2003, 2005, 2010) et Brive (1997). Pour Fred Michalak, entré cet après-midi en cours de jeu, il s'agit du quatrième sacre européen.

Clermont échoue encore en H Cup après leurs cuisantes éliminations en quart de finale en 2010 (29-28 au Leinster) et en demi-finale l'an dernier (19-15 contre le Leinster).

Les deux équipes qui dominent et survolent le rugby européen et français doivent rapidement se ressaisir car les demi-finales de top 14 arrivent dès la semaine prochaine contre Toulouse pour Toulon et Castres pour Clermont.

Aurélien Rougerie, capitaine de Clermont (au micro de France 2): « On est tombé sur une très belle équipe de Toulon, tout simplement. Il faut rendre à César ce qui appartient à César. On s'est fait contrer notamment une fois où on prend sept points. Ça fait ch... mais c'est comme ça. J'ai quand même envie de voir le verre à moitié plein. On termine à un point de grandes choses. Il va falloir encore forger notre caractère, travailler, travailler, travailler et...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant