Rugby, France - Nouvelle-Zélande : cinq préceptes pour éviter une raclée

le , mis à jour à 10:28
0

Pour résister le plus longtemps possible aux champions du monde 2011 et 2015, les Bleus devront suivre à la lettre ce plan de route...

 

1. Avoir de l'audace

C'est peut-être le plus grand défi qui attend les Bleus : croire en leur capacité de rivaliser avec une équipe qui les a martyrisés un an plus tôt à Cardiff (62-13). Pour cela, les Français devront garder confiance dans leur projet de jeu tout en mouvement, entrevu face à l'Australie (défaite 25-23), samedi dernier, « sans tomber dans du hourra rugby » pour autant, prévient le centre Rémi Lamerat. « C'est quand on surjoue et qu'on tente un peu la passe impossible qu'on donne une munition facile, souligne de son côté le 3 e ligne Damien Chouly. A nous d'être plus précis, parce qu'un ballon c'est très précieux. » Et le Clermontois, remplaçant ce soir, d'ajouter plein d'entrain et sans crainte des risques encourus par un jeu trop enlevé : « L'équipe de France, c'est maintenant ! C'est aujourd'hui qu'il faut tenter. C'est aujourd'hui qu'il faut être ambitieux. C'est comme ça qu'on acquiert les repères. On ne gagnera pas en jouant petit. »

 

QUESTION DU JOUR. Pensez-vous que le XV de France a une chance face aux All Blacks ?

 

2. Ne rien donner à l'adversaire

« Ne jamais rendre le ballon à l'adversaire. » La mise en garde de Rémi Lamerat est claire. « Ou alors, quand on le rend, leur mettre une grosse pression et ne pas les lâcher, estime Damien Chouly. Parce qu'on sait que, dès qu'ils sont dans le confort, qu'ils ont le moindre petit espace, qu'ils décèlent une faille, on est à la poursuite et on prend au minimum trois points. » Il s'agira donc de ne pas réitérer les mêmes erreurs que contre l'Australie, à qui les Français ont « donné beaucoup trop de points », reconnaît Chouly. Notamment parce qu'ils ont été dominés dans les regroupements, où ils devront faire preuve de beaucoup plus de réactivité au soutien. Et cela, même en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant