RUGBY. Français et Gallois ont passé la nuit ensemble

le
0

« J'y crois pas... » En allant se promener pour profiter de son après-midi libre, Maxime Mermoz, le centre des Bleus, réalise que les Gallois s'installent dans le même hôtel qu'eux. Après avoir passé la semaine de préparation du quart de finale à 150 m de l'établissement où logeaient les Anglais, les Bleus ont ainsi vu arriver hier matin dans le hall du Sky City Hotel leurs adversaires en demi-finale. En provenance de Wellington, les Gallois n'avaient pas encore séjourné à Auckland. Dans l'attente de la nouvelle répartition des hôtels, une nuit de cohabitation était donc au programme.

A voir son visage en apercevant le groupe de trente hommes en survêtement rouge à dix mètres de lui, Maxime Médard affiche lui aussi une mine incrédule. « C'est un peu particulier de croiser son futur adversaire dans le même hôtel avant une demi-finale de Coupe du monde, même si ce n'est que pour une nuit, remarque Marc Lièvremont. Il y a des sourires presque complices, c'est amusant. Je les ai trouvés assez frais pour des Gallois un lendemain de victoire... C'est plus sympa qu'on se croise ici dans les ascenseurs qu'à l'aéroport au moment de rentrer en Europe.»

Dehors, sur l'esplanade, une certaine effervescence règne lorsque les Gallois se déplacent. Mike Philipps, le demi de mêlée, est interpellé par un supporteur français. « Vous débutez quand à Bayonne? » demande l'homme. « Après la finale! » répond en riant le joueur. Un peu plus tard, celui-ci s'offrira incognito une visite de la Sky Tower et de son point de vue sur Auckland à 220 m du sol. Deux autres équipiers, Lee Byrne (Clermont) et James Hook (Perpignan), connaissent déjà le Top14. En attendant, l'ambiance est conviviale. Jean-Pierre Elissalde, consultant pour Canal +, retrouve le troisième ligne Andy Powell. « Je l'ai viré de Béziers (NDLR : en 2003)! » lance pour chambrer l'ancien entraîneur français en prenant le joueur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant