Rugby - Faits Divers : Les agresseurs des Clermontois en correctionnelle

le
0
Rugby - Faits Divers : Les agresseurs des Clermontois en correctionnelle
Rugby - Faits Divers : Les agresseurs des Clermontois en correctionnelle

Les six hommes, soupçonnés d’avoir agressé trois joueurs de Clermont à la sortie d’une boîte de nuit à Millau en 2014, ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Rodez.

Les six hommes, soupçonnés d’avoir agressé des joueurs de l’ASM à la sortie d’une boîte de nuit de Millau en juillet 2014, vont être renvoyés devant le tribunal correctionnel de Rodez. Selon une source judiciaire, relayé par l’AFP, les six prévenus (âgés de 20 à 29 ans), vont comparaître pour « violences volontaires avec armes, en réunion et avec préméditation ». Pour le moment en liberté sous contrôle judiciaire, ils encourent jusqu’à dix ans de prison et 150 000 euros d’amende.

Une expédition punitive ?

Alors en stage de pré-saison en juillet 2014 dans l'Aveyron, le centre Aurélien Rougerie, le talonneur Benjamin Kayser et le deuxième ligne Julien Pierre avaient été blessés par les agresseurs qui étaient munis de pelles, de machettes et de sabres. Quatre autres personnes avaient été blessés ce soir-là. Selon des témoins, le contentieux était né dans la boîte de nuit où étaient réunis plusieurs joueurs de Clermont. Aurélien Rougerie aurait tenté de calmer un homme qui venait d’insulter violemment une femme. Les agresseurs étaient une dizaine et alcoolisés selon les témoins. La thèse d’une expédition punitive et d’un guet-apens tendu aux joueurs, lorsqu’ils rentraient à leur hôtel à pied, avait été émise par le procureur de la République.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant