Rugby : face aux All Blacks, les Bleus méritaient mieux (26-19)

le
0
Rugby : face aux All Blacks, les Bleus méritaient mieux (26-19)
Rugby : face aux All Blacks, les Bleus méritaient mieux (26-19)

C'est dur de s'écorcher les épaules et les genoux sur un mur lorsqu'il paraît friable. Il y aura eu ces cinq dernières minutes de feu où, pour quelques centimètres, les Bleus ont échoué au pied de leur Everest. Soutenus par un Stade de France enfin en ébullition mais battus (26-19) par les All Blacks, les joueurs de Philippe Saint-André ont eu le sentiment de passer à côté de quelque chose de grand.

A qui étaient ces regards noirs à la sortie du tunnel, fixés droits sur un horizon indiscernable?? A Dusautoir, Papé, les grands leaders des Bleus. Il y avait dans leur attitude une rage rentrée, une volonté sans faille qui en disait déjà long sur le visage que voulait montrer le XV de France chahuté tout au long de 2013, jamais vraiment dans ses crampons. Une maigre victoire dans le Tournoi des Six Nations pour les Bleus et face à eux, cette montagne du bout du monde.

Ces hommes en noir tellement inaccessibles, tellement respectés que l'on courbe souvent l'échine avant même de rentrer sur la pelouse. Mais ces champions du monde étaient drapés dans un maillot blanc, un beau geste vis-à-vis des Bleus qui étrennaient leur nouvelle tenue. Et à vrai dire, on ne les a pas tellement reconnus.

Faux-pas interdit face aux Tonga samedi

Eux qui s'appuient d'habitude sur un rythme endiablé, étouffant leurs adversaires par leur vitesse et leur précision ont paru bien lourdauds. Leurs séances de piscine à Neuilly-sur-Seine les auraient-elles ramollis?? Très lents, à l'image de Dan Carter, qui joue en trottinant, ces Blancs Blacks se sont révélés bien transparents. Le mérite des Bleus est d'en avoir profité un long moment durant. On n'ira pas jusqu'à dire qu'on a vu ce qui se fait de mieux sous le tricot frappé du coq, mais enfin, la prestation tricolore a été un peu plus colorée que les précédentes.

Présents dans à peu près tous les secteurs du jeu, tenaces en défense, actifs dès que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant