Rugby: Clermont défie le Leinster en Coupe d'Europe

le
0

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Bien qu'encore inexpérimenté à ce niveau, Clermont a beaucoup d'atouts pour barrer la route au Leinster, détenteur du titre, lors d'une demi-finale de Coupe d'Europe de rugby ouverte et indécise, dimanche, à Bordeaux.

La province irlandaise affiche un palmarès impeccable avec deux titres européens lors des trois dernières années, sept demi-finales dont quatre consécutives et la première place au classement européen de l'ERC.

Avec un effectif fort de 18 internationaux, elle peut légitimement avoir l'ambition d'égaler les Anglais de Leicester qui sont les seuls à avoir remporté deux finales européennes consécutives.

Clermont aligne aussi une armada d'internationaux français et étrangers mais n'a jamais dépassé le stade des quarts de finale européens.

La dernière fois remonte à 2010 contre... le Leinster qui avait eu le plus grand mal à l'emporter sur sa pelouse (29-28).

Les deux équipes se sont rencontrées à cinq reprises, quatre fois les Irlandais se sont imposés. La seule victoire de Clermont date du 12 décembre 2010, 20-13 en Auvergne, et, faut-il y voir un signe, elle est la dernière défaite subie par le Leinster en Heineken Cup.

Les Irlandais ne s'y trompent pas et craignent le champion de France 2010 qui a fait de la Coupe d'Europe un objectif de saison et reste sur un succès en quart de finale chez les champions d'Angleterre, les Saracens (22-3).

Le coach des Irlandais, le Néo-Zélandais Joe Schmidt, ancien adjoint de son compatriote Vern Cotter à Clermont de 2007 à 2010, connaît bien la maison jaune, et sait l'ampleur de la tâche.

"TOUTES NOS CHANCES"

"Les deux équipes sont très fortes, au point même que je pense que c'est dans cette demi-finale que doit se trouver le futur vainqueur", a-t-il dit sur le site de l'ERC.

"Ca va être un beau combat. Pour nous, la mission est d'aller chercher le trophée dès maintenant et c'est une tâche ardue qui nous attend dimanche."

Le Néo-zélandais, qui peut compter sur la quasi-totalité de son effectif, a apporté deux modifications à la formation alignée en quart de finale face aux Cardiff Blues.

Il alignera d'entrée Shane Jennings en troisième ligne à la place de Kevin McLaughlin et le Néo-Zélandais Isaac Boss à la mêlée au lieu de Eoin Reddan, renvoyé sur le banc.

Le reste de l'équipe est classique avec Rob Kearney à l'arrière, la fameuse paire de centres Brian O'Driscoll-Gordon d'Arcy, et un cinq de devant composé du All Black Brad Thorn et du capitaine Leo Cullen derrière la première ligne Mike Ross, Richard Strauss et Cian Healy.

Face à de tels joueurs l'ailier international clermontois Julien Malzieu n'hésite pas à affirmer que "le Leinster est favori au vu de son expérience et de son parcours en Coupe d'Europe".

"Cette équipe est complète, sans point faible", ajoute-t-il avant d'affirmer cependant: "On a toutes nos chances et on va les saisir."

A 28 ans et 20 sélections au compteur, Malzieu n'a pas oublié les trois essais qu'il avait inscrits à Dublin contre le Leinster lors de ce fameux quart de finale perdu d'un petit point en 2010.

"Nous avons l'opportunité de jouer ce match en France et nous n'avons pas envie de passer à côté. Ce n'est pas tous les jours qu'on joue une demi-finale européenne", assure-t-il.

Vern Cotter sera privé de son ouvreur David Skrela, blessé à une cuisse dès la troisième minute du quart de finale à Saracens, et remplacé par Brock James, et du troisième ligne Gerhard Vosloo, touché aux adducteurs.

Il alignera pourtant son équipe-type avec notamment la paire de centres internationaux Wesley Fofana et Aurélien Rougerie.

Morgan Parra sera à la mêlée, la troisième ligne internationale sera composée d'Alexandre Lapandry, la deuxième ligne sera taillée pour le combat avec Jamie Cudmore et Nathan Hines et la première ligne conduite par le talonneur Benjamin Keyser.

Edité par Jean-Paul Couret et Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant