Rugby: Clermont débute une thérapie européenne

le
0

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Il y a des défaites qui font plus mal que d'autres et à l'approche de l'entrée de Clermont en H Cup contre Llanelli samedi, Jean-Marc Lhermet reconnaît que celle de la demi-finale perdue face au Leinster la saison dernière est de celles-là.

Le refus, après arbitrage vidéo à deux minutes de la fin, d'un essai du centre Wesley Fofana avait voué les Jaunards à une défaite 19-15. Leinster était devenu champion d'Europe trois semaines plus tard en écrasant l'Ulster 42-14.

"Cette demi-finale nous laisse un goût d'inachevé. Cette défaite, on l'a ressassée longtemps", reconnaît le directeur sportif de l'ASM Clermont Auvergne, Jean-Marc Lhermet.

"On est quand même passé à un rien d'une finale qui aurait été un moment unique dans l'histoire du club. Oui, ça a été une cruelle déception de perdre ce match-là. Ce fut très dur de tourner la page mais c'est fait."

Cette "cruelle déception" avait rendu presqu'anecdotique un autre échec, dans une autre demi-finale, et sur un score tout aussi serré, 15-12, mais en Top 14 et contre Toulon, quelques semaines plus tard.

Ajourd'hui Clermont essaie de trouver un côté positif à sa mésaventure face aux Irlandais.

"Nous avons joué à notre vrai niveau contre la meilleure équipe d''Europe et nous ne sommes pas loin de gagner à la dernière seconde", souligne Jean-Marc Lhermet.

"On n'a pas de sentiment d'infériorité par rapport au Leinster mais on a beaucoup de respect pour cette équipe, son palmarès, son jeu. Après, ça nous réconforte dans le niveau de notre équipe qui a menacé jusqu'au bout le futur champion d'Europe."

RETROUVAILLES

Les hasards du tirage au sort de la nouvelle H Cup ont voulu que Clermont et le Leinster soient une nouvelle fois réunis, en poule cette fois.

Les Clermontois, plutôt irréguliers en défense cette saison malgré des résultats positifs en Top 14 (6 victoires pour 2 défaites), sont impatients de retrouver leurs bourreaux irlandais.

Ce sera le 9 décembre à Marcel-Michelin puis à Dublin une semaine plus tard et ils comptent sur ces deux matches pour que leur blessure se referme.

"On aura peut-être quelques images qui nous reviendront avant la double confrontation face au Leinster mais on n'y pense pas du tout pour le moment", avoue Jean-Marc Lhermet.

Avec l'accumulation des saisons européennes, le groupe clermontois a l'expérience et la maturité pour se mettre en mode "européen" sans être inhibé par ce traumatisme.

"Plus on participe à cette compétition, plus on fait des matches de très haut niveau, plus on fait facilement le passage du championnat à la Coupe d'Europe. Nous le faisons depuis plusieurs années avec un groupe stable. Les joueurs ont intégré ces changements de dynamiques", reconnaît Lhermet.

Du coup, les Clermontois sont focalisés sur la première rencontre face aux Gallois de Llanelli, solides deuxièmes de la Ligue Celte.

"Avant de penser au match contre le Leinster, il faut bien commencer la compétition. Elle est courte et intense et on n'a pas le droit à l'erreur", rappelle le capitaine, Aurélien Rougerie. "Cette demi-finale perdue de peu nous a ouvert l'appétit".

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant