Rugby - Chabal : "Le corps et la tête n'avaient plus envie"

le
0
Sébastien Chabal lors de la tournée en Nouvelle-Zélande avec les Bleus en juin 2007.
Sébastien Chabal lors de la tournée en Nouvelle-Zélande avec les Bleus en juin 2007.

Sans surprise, Sébastien Chabal a mis officiellement un terme lundi à sa carrière de joueur de rugby, laissant derrière lui des charges dévastatrices et de rugueux plaquages qui l'ont fait entrer dans l'imagerie populaire. Ce fut son outil de travail, un atout incomparable face aux adversaires, et aussi son argument de vente. Mais à 36 ans, dont seize saisons à haut niveau, son corps, martyrisé par le travail de l'ombre de deuxième ligne, éreinté par les courses de troisième ligne, a fini par dire stop. "Dimanche, je vais arrêter ma carrière de joueur de rugby et de sportif de haut niveau", a-t-il déclaré sobrement, repoussant "l'idée de devenir entraîneur, dans un premier temps tout du moins". Au micro de RTL, il a précisé lundi : "Le corps et la tête n'avaient plus envie. C'est vrai que c'est ce qui guide nos choix. Le corps souffrait et la tête n'avait pas envie de le pousser dans ses derniers retranchements, donc je crois que c'était très sage de s'arrêter là." "Le club remonte en Top et je ne me sentais pas la force de continuer, vraiment pas." "Je mesure la chance que j'ai eue"Depuis plusieurs semaines, Chabal ne faisait guère de mystère de son envie d'arrêter, alors que son compère de toujours Lionel Nallet, 37 ans, vient de prolonger d'un an avec Lyon. Lucide, il confiait se sentir loin du niveau qui lui avait offert 62 sélections entre 2000 et 2011. Et en soulevant dimanche avec le LOU le Bouclier de champion de Pro D2, il clôt en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant