Rugby: Biarritz pleure en Irlande, Castres rit en Ecosse

le
0

PARIS (Reuters) - Aller passer un vendredi soir de décembre à Glasgow ou à Galway n'est pas une sinécure, Castres s'en est bien sorti avec une victoire 9-6 en Ecosse, Biarritz a quitté l'ouest de l'Irlande battu 22-14.

La bonne opération de la soirée de lever de rideau du troisième week-end de Coupe d'Europe a été l'Ulster.

La province irlandaise s'est imposée 25-6 sur la pelouse des Anglais de Northampton et conforte sa première place de la poule 4 avec 14 points, six de plus que Castres.

Les Castrais peuvent encore espérer après avoir tiré une petite carte du jeu grâce à trois pénalités de leur demi de mêlée sud-africain Rory Kockott contre deux de l'ouvreur écossais Scott Wight.

Dans la poule 3, Biarritz est revenu bredouille de son déplacement en Irlande, battu 22-14 sans même avoir réussi à arracher le point du bonus défensif.

L'Irlande est parfois mystérieuse. C'est un Tongien Fetu'u Vainikolo qui a marqué le premier essai du match et, aux confins occidentaux de l'Europe, c'est un Ecossais de 34 ans, Dan Parks, ouvreur-buteur et capitaine du Connacht, qui a fait la décision.

Le Connacht, dans son stade, qui est un cynodrome, autrement dit un centre de courses de chiens, a donné une leçon d'engagement au BO.

Les Biarrots ont une semaine pour trouver la force d'inverser la tendance et d'arracher une désormais très hypothétique qualification pour les quarts de finale.

Le Stade Toulousain face aux Ospreys Gallois, Toulon à Sale et Clermont contre le Leinster, champion d'Europe en titre, défendront leur première place de poule samedi et dimanche.

Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant