Rugby: Biarritz au pied du mur européen

le
0

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Deux fois finalistes de la Coupe d'Europe (2006 et 2010), Biarritz qui participe à sa 13e édition se doit de s'imposer vendredi à Galway en Irlande face au Connacht pour garder ses chances de qualification pour les quarts de finale.

Après une lourde défaite à Londres face aux Harlequins (40-13) et un succès face aux Italiens de Zebre (38-17), les Basques occupent la deuxième place de leur poule et doivent absolument battre la province irlandaise. C'est en tout cas l'avis du pilier Fabien Barcella.

"Les adversaires directs sont quand même les Harlequins. Si on veut assurer une qualification, il faut terminer premiers. Maintenant le match de vendredi sera d'une importance capitale car il nous faut absolument des points", reconnaît l'international.

Ce déplacement en Irlande serait même un match couperet: "Ce sera un match à double tranchant. En cas de succès, on reste dans la course mais si on perd, la qualification deviendra plus qu'hypothétique", juge-t-il.

La défaite chez les Harlequins, qui ont en plus pris le point du bonus offensif, a en effet sérieusement compromis les chances basques de terminer en tête de la poule.

"Ce sera une tâche très compliquée mais pour atteindre cet objectif il faudra passer par la victoire, et elle devra même être bonifiée", reconnaît l'entraîneur des lignes arrières Jack Isaac.

NEUF QUARTS, DEUX DEMIS, DEUX FINALES

Lors de la saison 2003-2004, les Biarrots avaient de la même manière subi une lourde défaite dès l'entrée de la compétition devant le Leinster mais ils avaient réussi à se qualifier pour une demi-finale perdue contre les Toulousains.

En douze participations (seul Toulouse a fait mieux), ils ont atteint le niveau des quarts à neuf reprises. Ils ont passé quatre fois l'obstacle pour s'incliner deux fois en demi-finale et deux fois en finale en 2006 face au Munster (19-23) et en 2010 contre Toulouse (19-21).

Le club basque a cependant un trophée européen à son actif, le Challenge européen, remporté à la fin de la saison dernière face à Toulon (21-18).

Vendredi soir, c'est un adversaire à sa portée que le BOPB affronte au Sportsground de Galway. Son palmarès européen est là pour en attester. Plus faible des quatre provinces irlandaises, le Connacht n'a à son palmarès que trois demi-finales de Challenge européen à son actif.

Biarritz a retrouvé ses deux têtes de proue, Dimitri Yachvili et Imanol Harinordoquy.

Il reste sur deux succès précieux en Top 14 face à Perpignan (15-3) et Bordeaux-Bègles (25-22) qui ont mis fin à une série de six défaites consécutives et pourraient être annonciateurs d'un bon résultat en Irlande.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant