Ruée des investisseurs sur Facebook

le
0
Goldman Sachs a été contrainte de cesser de prendre des ordres pour des parts dans le réseau social, suite à un succès retentissant de l'offre lancée le week-end dernier, rapporte le Wall Street Journal , qui précise que Facebook a dégagé un bénéfice net de 200 millions de dollar en 2009.

Facebook a décidément beaucoup d'amis. Goldman Sachs ne sait plus comment tempérer l'enthousiasme de ses clients pour le réseau social, malgré le peu d'informations financières disponibles sur la société, explique le Wall Street Journal.

La banque d'affaires a été contrainte de cesser de prendre des ordres pour des parts dans le réseau social au demi-milliard d'abonnés et de réduire le montant des commandes de certains investisseurs. De fait, Goldman Sachs qui a récemment injecté 450 millions de dollars dans Facebook - auxquels s'ajoute 50 millions de la firme d'investissement russe Digital Sky Technologies - a ensuite revendu des parts dans Facebook à des clients choisis, sous forme de titres non cotés, indique le quotidien américain. Mais l'offre a eu tellement de succès que la banque d'affaires va arrêter de solliciter de nouveaux investisseurs (riches clients privés, entreprises, fonds spéculatifs et sociétés d'investissement), après avoir reçu des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant