Rudetzki partie civile dans le dossier du 11 septembre

le
0
INFO LE FIGARO - L'ex-présidente de SOS-Attentats reprend son combat aux côtés des familles brisées par les attentats.

Françoise Rudetzki n'abandonnera jamais. Ex-fondatrice de SOS-Attentats, elle annonce au Figaro qu'elle se constitue dès aujourd'hui partie civile dans le dossier des victimes françaises du 11 septembre. Une initiative éminemment symbolique à la veille du dixième anniversaire de l'effondrement des tours à New York. Elle épaulera notamment la famille Saada, dont le fils Thierry a disparu dans l'attentat du World Trade Center en 2001. Et son action ne s'arrêtera pas là. «Nous allons nous constituer partie civile dans l'affaire des moines de Tibhirine, déclare-t-elle, mais aussi dans toutes les affaires récentes où apparaissent des victimes françaises, comme l'attentat du Caire ou, plus récemment, celui de Marrakech.»

Cette nouvelle offensive juridique est rendue possible grâce à l'engagement de la Fédération nationale des victimes d'accidents collectifs (Fenvac), qui n'avait jamais œuvré jusqu'alors dans les procédures terroristes. Désormais, Françoise Rude

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant