Rubygate-Peines réduites en appel pour trois proches de Berlusconi

le
0

MILAN, 13 novembre (Reuters) - La cour d'appel de Milan a réduit jeudi les peines de prison de trois proches de Silvio Berlusconi, accusés d'avoir fourni à l'ancien président du Conseil italien des prostituées pour ses soirées "bunga bunga". L'ancien journaliste et présentateur du journal télévisé Emilio Fede, 83 ans, voit sa peine réduite de sept ans à quatre ans et dix mois de prison. La peine de Nicole Minetti, ancienne conseillère régionale de Lombardie, passe de cinq à trois ans. Celle de Lele Mora, un agent dans le milieu du spectacle, est réduite de sept ans à six ans et un mois. En juillet dernier, la cour d'appel de Milan a acquitté Silvio Berlusconi dans l'affaire de prostitution de mineure connue sous le nom de "Rubygate". L'ancien président du Conseil avait été condamné en juin 2013 à sept ans de prison pour abus de pouvoir et pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Karima el Mahroug, dite "Ruby", mineure au moment des faits. Celui qui a été quatre fois chef du gouvernement italien a toujours nié ce qui lui était reproché, accusant les magistrats milanais de le harceler pour des raisons politiques. (Ilaria Polleschi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant