RSF veut prendre la censure à contre-pied sur le web

le
0
INTERVIEW - Reporters sans frontières lance le site We fight censorship, pour diffuser les contenus censurés dans le monde. L'association mise sur « l'effet Streisand », selon lequel plus la volonté de censure est forte, et plus la communauté des internautes les diffuse.

LE FIGARO - Comment vous est venue l'idée de créer WeFightCensorship? («nous combattons la censure» en anglais)

Lucie MORILLON - Cela fait plus de dix ans que RSF travaille sur la question de la censure, mais nous étions surtout actifs dans la lutte médiatique et juridique pour défendre les droits des journalistes qui en sont victimes. 155 reporters et 130 net-citoyens sont en prison dans le monde, mais nous nous sommes rendu compte qu'il ne suffit pas de dénoncer leur situation: encore faut-il traduire et diffuser le contenu pour lequel ils ont été inquiétés.

Dans un premier temps, en juin 2010, nous avons créé un abri physique dans nos bure...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant