RSA : François Fillon fustige l'initiative de Laurent Wauquiez

le
0
RÉACTIONS - Le premier ministre refuse de «jeter le discrédit» sur la réforme du RSA, menée par son gouvernement. La gauche est elle aussi montée au créneau.

Laurent Wauquiez se dit persuadé lundi d'avoir lancé un «débat salutaire». Le groupe du ministre des Affaires européennes à l'Assemblée, «la Droite sociale», doit déposer «dans les 10 jours» une proposition de loi pour contraindre les bénéficiaires du RSA à «assumer» cinq heures hebdomadaires de «service social». En projet également, le plafonnement du «cumul de tous les minima sociaux à 75% du Smic», ainsi que l'obligation pour les étrangers d'avoir travaillé au moins 5 ans en France pour pouvoir y prétendre. Pour justifier son offensive, Laurent Wauquiez a dénoncé les «dérives de l'assistanat» comme «le cancer de la société française». Mais ses propositions divisent son propre camp.

Lundi, la direction nationale de l'UMP s'était félicitée d'une «contribution importante» à la prochaine convention du parti sur la «justice sociale», le 8 juin. Selon la députée Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP, ces propositions

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant