RSA : Fillon veut reprendre la main

le
0
Refusant d'accabler Wauquiez, le premier ministre a indiqué que le sujet n'était «pas tabou»

«Le sujet est clos». François Fillon a tenté de se montrer apaisant jeudi soir, au terme d'une nouvelle journée de tensions au sein de la majorité, après les déclarations polémiques de Laurent Wauquiez sur le RSA. Le premier ministre a regretté qu'un ministre «s'exprime de façon aussi catégorique sur un sujet qui concerne un autre ministre et sans concertation». «Il a commis une faute, a-t-il déploré. L'équipe doit être disciplinée, solidaire». Fillon s'est toutefois refusé à accabler Wauquiez, un «excellent ministre», pour lequel il a dit avoir de «l'affection».

Sur le fond, en revanche, Fillon a indiqué que le sujet n'était «pas tabou» : «Personne ne dit que le RSA est une réforme qui n'a pas besoin d'être corrigée.» Il a annoncé qu'il allait «rassembler» des parlementaires afin d'«évaluer» le dispositif : «S'il y a de bonnes idées pour rendre la part d'assistanat plus faible, on le fera», a-t-il promis. De quoi ajouter de l'eau a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant