RPT-Wall Street termine en hausse après les ventes de logements

le
0
    * Les ventes de logements neufs à un pic de 8 ans en avril 
    * L'indice des technologiques gagne 2,12%, les financières 
1,54% 
    * Twitter recule après un abaissement de recommandation de 
broker 
    * Le Dow Jones a pris 1,22%, le S&P 1,37% et le Nasdaq 2% 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche initialement publiée 
mardi) 
    par Noel Randewich 
    NEW YORK, 25 mai (Reuters) - La Bourse de New York a fini en 
nette progression mardi, valeurs financières et technologiques 
en tête, le bond des ventes de logements neufs en avril ayant 
alimenté l'optimisme concernant la croissance américaine au 
deuxième trimestre.            
    L'indice Dow Jones  .DJI  a gagné 213,12 points, soit 1,22%, 
à 17.706,05. Le S&P-500  .SPX , plus large, a pris 28,02 points, 
soit 1,37%, à 2.076,06. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a avancé de 
son côté de 95,27 points (+2,00%) à 4.861,06 points.  
    Tous les indices sectoriels du S&P-500 ont terminé dans le 
vert. En tête des hausses, le secteur technologique  .SPLRCT  a 
pris 2,12%, dopé par Microsoft  MSFT.O  qui a gagné 3,12%, plus 
gros contributeur à la hausse du Nasdaq comme du S&P-500. 
    Les valeurs financières  .SPSY  (+1,54%) ont été dopées par 
la possibilité jugée de plus en plus crédible d'une hausse des 
taux d'intérêt aux Etats-Unis dès le mois de juin. 
    Bank of America  BAC.N , JPMorgan  JPM.N , Citigroup  C.N   
et Goldman Sachs  GS.N  ont chacune gagné autour de 1,5%. 
    Le compte-rendu de la réunion d'avril de la Réserve fédérale 
publié la semaine dernière a suggéré qu'une hausse de taux en 
juin était possible, prenant à contre-pied les investisseurs qui 
s'attendaient à un statu quo jusqu'à la fin de l'année. 
    "Je pense que les investisseurs ont de moins en moins peur 
d'une hausse rapide des taux car même si la Fed relève ses taux 
effectivement en juin, elle restera très accommodante", dit Art 
Hogan, responsable de la stratégie chez Wunderlich Securities. 
    Plusieurs responsables de la Fed ont appelé lundi à deux ou 
trois hausses de taux cette année si les indicateurs économiques 
le justifient.   Une intervention de la présidente de 
la Fed, Janet Yellen, est attendue vendredi.         
    Les traders estiment désormais à 39% la probabilité de voir 
la Fed relever ses taux en juin, contre 4% en début de semaine 
dernière, avant les "minutes de la réunion d'avril.         
     
    DOLLAR À UN PIC DE 10 SEMAINES FACE À L'EURO 
    Signe qu'un tour de vis monétaire le mois prochain, ou en 
juillet au plus tard, paraît de plus en plus probable, le dollar 
est reparti à la hausse, notamment face au yen et au franc 
suisse, et évolue à ses plus hauts niveaux en près de 10 
semaines face à l'euro  EUR= , autour de 1,1140 pour un euro. 
    Le pétrole s'est retourné à la hausse en cours de journée, 
porté par des anticipations de l'annonce d'une baisse des stocks 
de brut aux Etats-Unis la semaine dernière et par la hausse de 
Wall Street. Il se traite à plus de 49 dollars le baril.  
    Les obligations du Trésor ont été affectée par la hausse des 
actions et les bons chiffres des ventes de logements neufs. Le 
rendement de l'obligation à deux ans  US2YT=RR  a atteint un pic 
de deux mois avant de se détendre face à la demande soutenue 
pour une adjudication de 26 milliards de dollars titres.      
    Alphabet  GOOGL.O  (+2,2% à 733,03 dollars), maison-mère de 
Google, surperforme le Nasdaq malgré l'annonce en France d'une 
enquête préliminaire pour fraude fiscale aggravée et blanchiment 
en bande organisée de fraude fiscale aggravée.   
    Best Buy  BBY.N  a chuté de 7,42%, l'une des plus fortes 
baisses du S&P-500, à 30,55 dollars, le distributeur 
d'électronique grand public anticipant au deuxième trimestre un 
bénéfice ajusté inférieur au consensus.   
    GoPro  GPRO.O  bondit de 4,86% à 9,71 dollars après 
l'annonce d'un partenariat mondial exclusif avec Red Bull. 
    Toll Brothers  TOL.N  a pris 8,71% à 29,46 dollars. Le 
constructeur de maisons a annoncé un bond de 31% de son chiffre 
d'affaires sur son deuxième trimestre clos le 30 avril. 
    Twitter  TWTR.N  en revanche a perdu 2,64% à 14,03 dollars, 
ayant touché un plus bas record en séance à 13,72 dollars après 
un abaissement de la recommandation du broker MoffetNathanson 
passé de "neutre" à "vente" sur l'action. Le site de 
microblogging a annoncé que les noms d'utilisateurs et les 
pièces jointes, comme les photos et les vidéos, ne seraient plus 
comptés mais que la limite de 140 caractères serait maintenu. 
    Hewlett Packard Enterprise  HPE.N  prenait 10,4% dans les 
transactions en après-Bourse à la suite de l'annonce de son 
intention de se séparer de son activité de services aux 
entreprises et de la fusionner avec Computer Sciences  CSC.N  
pour se concentrer sur son activité d'informatique 
dématérialisée ("cloud").   
 
 (Tania Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant