RPT-Wall Street finit indécise à la veille des chiffres de l'emploi

le , mis à jour le
0
    * Le Dow a perdu 0,13% et le S&P-500 0,09%, le Nasdaq a pris 
0,36% 
    * La forte baisse du pétrole a pesé sur la tendance 
    * Le marché se prépare au rapport mensuel sur l'emploi 
    * 172.000 créations d'emploi dans le privé en juin selon ADP 
    * Les inscriptions au chômage en baisse 
 
 (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée jeudis) 
    NEW YORK, 8 juillet (Reuters) - La Bourse de New York a 
terminé en ordre dispersé jeudi, le Dow Jones et le S&P-500 
souffrant de la forte baisse des cours du pétrole tandis que la 
hausse de Costco  COST.O  et des valeurs technologiques 
favorisaient la hausse du Nasdaq.  
    L'indice Dow Jones  .DJI  a perdu 22,74 points, soit 0,13%, 
à 17.895,88 et le Standard & Poor's-500  .SPX  a cédé 1,83 point 
(-0,09%) à 2.097,90 mais le Nasdaq Composite  .IXIC  a progressé 
de 17,65 points (+0,36%) à 4.876,81. 
    Reflet de l'indécision du marché, cinq des dix grands 
indices sectoriels S&P ont fini la journée dans le rouge. Celui 
de l'énergie a abandonné 1,05%  .SPNY  après la baisse de près 
de 5% des cours du pétrole en réaction aux statistiques 
inférieures aux attentes publiées sur les stocks pétroliers 
américains.  O/LFR  
    Les services aux collectivités ("utilities") et les 
télécoms, qui avaient fortement progressé depuis le vote 
britannique pour la sortie de l'Union européenne en profitant de 
leur statut défensif, ont par ailleurs subi des prises de 
bénéfices. Verizon  VZ.N  a ainsi perdu 1,56%, la plus forte 
baisse du Dow. 
    Ces valeurs aux dividendes généralement élevés ont baissé en 
dépit du maintien des rendements obligataires non loin de leurs 
plus bas historiques: les Treasuries à dix ans affichaient en 
fin de séance un rendement de 1,385%  US10YT=RR . 
     
    LES CHIFFRES DE L'EMPLOI TRÈS ATTENDUS 
    Le Nasdaq a quant à lui profité du bond de 4,93% du 
distributeur Costco Wholesale  COST.O , principal contributeur à 
la hausse de l'indice Composite, après l'annonce d'une hausse 
plus forte qu'attendu de ses ventes en juin. Et parmi les poids 
lourds des "tech", Apple  AAPL.O  a pris 0,43% et Intel  INTC.O  
0,7%. 
    Les statistiques mensuelles du marché du travail sont 
d'autant plus attendues que celles du mois dernier, très 
inférieures aux attentes, avaient ravivé les inquiétudes sur la 
santé de l'économie américaine et éloigné la perspective d'une 
hausse de taux de la Réserve fédérale.  
    Après la période agitée qui s'est ouverte sur les marchés le 
24 juin au lendemain du référendum britannique sur l'Union 
européenne, les investisseurs américains espèrent désormais des 
signes de bonne santé économique en attendant d'éventuelles 
indications sur l'impact du Brexit à l'occasion des 
présentations de résultats des sociétés cotées au cours des 
semaines à venir.  
    En guise d'introduction aux chiffres du département du 
Travail, ils ont décortiqué ce jeudi l'enquête mensuelle sur 
l'emploi privé du cabinet ADP, qui fait ressortir des créations 
de postes plus nombreuses qu'attendu, et les statistiques 
hebdomadaires des inscriptions au chômage, marquées par un recul 
inattendu.     
     
    WHITEWAVE BONDIT DE 18,6% APRÈS L'OFFRE DE DANONE 
    Aux valeurs, les groupes pétroliers Chevron  CVX.N  et Exxon 
Mobil  XOM.N  figurent parmi les plus fortes baisses du Dow, 
avec des reculs respectifs de 1,46% et 1,2%. 
    Humana  HUM.N  a chuté de 9,58% après qu'une source proche 
du dossier a fait état de la préoccupation du ministère de la 
Justice au sujet du projet de rachat de l'assureur santé par 
Aetna  AET.N  (-3,97%), une opération d'environ 34 milliards de 
dollars.  
    A la hausse, le spécialiste des aliments biologiques et 
d'origine végétale WhiteWave Foods  WWAV.N  a bondi de % à 
dollars, dépassant légèrement le prix de l'offre d'achat amicale 
du français Danone  DANO.PA , certains analystes évoquant la 
possibilité d'une contre-offre.   
    Dans son sillage, plusieurs valeurs du secteur de 
l'alimentation ont été recherchées, à l'instar de Hain Celestial 
 HAIN.O  (+7,09%), de Sodastream  SODA.O  (+5,14%) ou Dean Foods 
 DF.N  (+0,8%), autant de groupes considérés comme des cibles 
potentielles.  
    Environ 6,70 milliards d'actions ont changé de mains au 
cours de la séance sur les différents marchés américains, contre 
7,78 milliards en moyenne sur les 20 précédentes. 
    Sur le marché des changes, la journée a été marquée pour la 
troisième séance d'affilée par une hausse soutenue du yen tandis 
que la livre sterling cédait encore du terrain à New York après 
une séance haussière à Londres. 
    L'euro, lui, se traitait autour de 1,1065 dollar  EUR=  en 
fin de journée, en léger repli face au billet vert. Ce dernier 
gagnait 0,2% face à un panier de devises de référence  .DXY .  
 
 (Caroline Valetkevitch, avec Yashaswini Swamynathan à 
Bangalore; Marc Angrand pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant