RPT-Wall Street finit dans le désordre en attendant Trump

le
0
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise mardi) 
    * Le Dow recule un peu, le S&P-500 stable 
    * Le Nasdaq bat son record de clôture 
    * Les marchés attendent la conférence de presse de Trump 
 
    NEW YORK, 11 janvier (Reuters) - Les indices de Wall Street 
ont terminé mardi dans le désordre dans un climat de prudence à 
l'approche d'une nouvelle saison de résultats trimestriels et de 
la conférence de presse que doit donner mercredi Donald Trump. 
    Le Dow Jones  .DJI  a perdu 31,85 points, soit 0,16%, à 
19.855,53, s'éloignant un peu de la barrière des 20.000 points, 
qu'il n'a jamais franchie. 
    Les banques, dont les actions se sont envolées depuis 
l'élection de Donald Trump et ses promesses de dérégulation, ont 
aidé un temps le Standard & Poor's  .SPX  à se retourner à la 
hausse. Il a fini inchangé à 2.268,90. 
    Le Nasdaq Composite  .IXIC , soutenu notamment par le 
secteur de la santé  .SPXHC  (+0,33%), a pris de son côté 0,36% 
à 5.551,82, battant une nouvelle fois son record de clôture. 
    Les cours du pétrole ont pesé sur la tendance, le brut texan 
 CLc1  perdant plus de 2% sur le Nymex sur fond de doutes sur la 
mise en oeuvre d'un accord pour réduire la production afin de 
soutenir les prix     
    Les marchés sont un peu nerveux avant la conférence de 
presse que doit donner mercredi le président élu Donald Trump 
dont la politique commerciale inquiète. 
    Dans ce contexte, le dollar s'est stabilisé face à un panier 
de devises de référence  .DXY  et les rendements des Treasuries 
ont peu bougé. 
     
    GENERAL MOTORS GRIMPE 
    L'élection du magnat de l'immobilier, qui entrera 
officiellement à la Maison blanche le 20 janvier, a permis à 
Wall Street d'enchaîner les records, les investisseurs pariant 
sur un effet positif sur le marchés actions des mesures de 
relance budgétaire, de baisses d'impôts et de dérégulation qu'il 
a promises. 
    Autre événement de la semaine, la saison des résultats, les 
banques JP Morgan Chase  JPM.N , Bank of America  BAC.N  et 
Wells Fargo  WFC.N  ouvrant le bal dès vendredi.  
    "Nous sommes maintenant sur un mode d'attente avec les 
résultats qui frappent à la porte", explique Art Hogan, 
responsable de la stratégie de marché de Wunderlich Equity 
Capital Markets. 
    Les résultats seront soigneusement épluchés et devront être 
bons pour justifier des valorisations très élevées. 
    Les entreprises du S&P-500 devraient annoncer des bénéfices 
en hausse de 5,8% au quatrième trimestre, selon Thomson Reuters 
I/B/E/S, soit la plus forte croissance trimestrielle en trois 
ans. 
    Aux valeurs, General Motors  GM.N  a pris 3,7% après avoir 
annoncé une prévision de bénéfice 2017 supérieure aux attentes 
malgré les craintes de certains analystes d'un ralentissement du 
marché après une année 2016 record.   
    L'action cotée à New York de Valeant Pharmaceuticals 
 VRX.TO  VRX.N  a gagné 6,8%. Le groupe canadien, qui a perdu 
85,7% en 2016, a vendu à L'Oréal  OREP.PA  ses marques de soins 
pour la peau pour 1,3 milliard de dollars et a cédé sa filiale 
d'oncologie Dendreon au chinois Sanpower pour 820 millions de 
dollars.     
 
 (Caroline Valetkevitch; Patrick Vignal pour le service 
français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant